ALERTE :

    Bénin/Société : 493 milliards mobilisés pour l’approvisionnement en eau potable en 2019. - Les Pharaons

    eau-potable

    Bénin/Société :

    493 milliards mobilisés pour l’approvisionnement en eau potable en 2019.

    En 2019, le Bénin a mobilisé 12 fois plus que les années antérieures dans le secteur de l’eau, où les investissements étaient estimés à 40 milliards par quinquennat. Le pays a en effet engagé un vaste projet d’adduction d’eau potable depuis quelques années. Plusieurs entreprises travaillent à boucler l’extension du réseau, mais également à la fourniture d’eau potable dans plusieurs localités enclavées. Au total, plus de 493 milliards ont été mobilisés dans ce secteur en 2019.

    Les investissements concernent plusieurs villes du pays. Abomey- Calavi, Parakou, et d’autres grandes villes ont été prises en compte. Ce projet a d’ailleurs permis d’augmenter la capacité de stockage de plus de 143 mille m3 d’eau sur tout le territoire. Des milliers d’abonnés ont été à nouveau connectés au réseau de la SONEB. La société a revu à la baisse le coût de l’adduction et la pose des compteurs.

    Dans son discours sur l’état de la nation, Patrice Talon a fait savoir par exemple que dans la ville d’Abomey-Calavi, la première commune plus vaste du pays, « la capacité de production du système d’approvisionnement en eau potable passe de 600 m3 à peine par heure à 1.500 m3/h, soit plus du double de la capacité antérieure de production tandis que la capacité de stockage passe de 500 m3 à 4.000 m3, soit huit fois la capacité antérieure. »

    Les autorités béninoises réaffirment par exemple qu’il y a eu un accroissement de 103 km du réseau de distribution et de 28 km de réseau d’adduction dans cette même ville.

    Il en est de même pour Parakou, où les investissements ont permis d’accroître de près de 300 km le réseau de distribution et de réaliser 7.000 branchements à coût réduit, avec une capacité de production qui passe de 400 m3/h à 1.700 m3/h.

    De nombreux autres projets sont en cours de réalisations selon le Gouvernement béninois. Ils permettront de diminuer les risques liés à l’eau et le développement de l’écotourisme autour de plusieurs barrages qui ont été réalisés à travers le pays.

    G. Salomon


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout m