ALERTE :

    Bénin/Société David Koffi Aza veut promouvoir le tourisme religieux - Les Pharaons

    Bénin/Société

     

    David Koffi Aza veut promouvoir le tourisme religieux

     

    Olaitan IBIODOUN

     

    Le vendredi 10 janvier, dernier, le Bénin a célébré la fête nationale des religions endogènes. C’est la place des Guin Vodoun et Mami Dan qui a été retenu par le Conseil National des Cultes Endogènes du Bénin (Conaceb) pour abriter les manifestations. Le Président du Conaceb, David Koffi Aza, a placé la célébration sous le signe promotion du tourisme religieux par la valorisation des pratiques endogènes.

     

    Les religions endogènes peuvent être de grandes sources de revenus pour le pays. C’est du moins l’avis du Conaceb. À l’occasion de la fête du vodoun, Tchêtoula Adodo, coordonnateur du Conaceb Littoral, est revenu sur l’intérêt de valoriser les pratiques endogènes au Bénin. Il estime qu’à partir des réalités du vodoun, le Bénin peut assurer son développement sur les plans économique, culturel et touristique.

     

    Il sera suivi sur le même chemin par son président. Le numéro UN du Conaceb a indiqué que « le vodoun est un pan de la culture béninoise qui mérite d’être soutenue dans son ensemble ». Pour lui, il est impossible à un pays de se développer sans sa culture. Il va formuler des doléances à l’endroit des députés en vue de la prise d’une loi pour l’assainissement du milieu des religions endogènes.

     

    Manifestement, à l’instar des Chinois, des Thaïlandais ou des Indiens, le Conaceb veut aussi faire des pratiques endogènes des Béninois un moyen de conquête du monde.


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment