ALERTE :

    Afrique/Société : Lutte contre la corruption : Le Bénin gagne 5 places - Les Pharaons

    transparency

    Afrique/Société :

    Lutte contre la corruption : Le Bénin gagne 5 places

    Dios CHACHA

     

    Les efforts du gouvernement béninois en matière de lutte contre la corruption ont induit une légère avancée dans l’indice de perception de la corruption (Ipc) de l’Ong Transparency international. Dans son classement pour le compte de l’année 2019, le Bénin a gagné un point (41 sur 100) par rapport à sa position en 2018. Le pays a progressé de 5 places au classement mondial, 80ème sur 180 pays. Cette performance mérite d’être saluée. C’est déjà un pas encourageant qui est franchi par le gouvernement de la rupture qui fait de la lutte contre la corruption, son principal cheval de bataille.

     

    Dès son accession au pouvoir en effet, le président de la République a affiché sa ferme volonté d’en découdre avec la corruption et autres actes de prévarication de deniers publics. Cette volonté manifeste a été traduite par des actes concrets dont la poursuite de plusieurs cadres de l’administration publique convaincus des actes de corruption.  A ces prouesses s’ajoute la suppression des barrières policières sur nos axes routiers. De véritables nids de corruption sont démasqués au sein de l’administration publique où les acteurs ont désormais le cœur à l’ouvrage.

    C’est donc logiquement que le Bénin a été récompensé pour ses efforts. En effet, l’indice de perception de la corruption de l’Ong Transprency international pour le compte de l’année 2019 classe le Bénin 80è sur 180 pays avec un score de 41 points, une note largement au dessus de la moyenne obtenue par l’Afrique subsaharienne.

    Ce classement prouve sans aucun doute que le Bénin est visiblement sur la bonne voie en matière de lutte contre la corruption.


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment