ALERTE :

    Vidéo/Conseil National de l’Education : Les deux grandes attentes des écoles privées dévoilées par Darius Awouhouédji - Les Pharaons

    awoui

    Vidéo/Conseil National de l’Education :

    Les  grandes attentes des écoles privées dévoilées par Darius Awouhouédji

    Darius Awouhouédji, Président du Patronat des Etablissements Scolaires Privés du Bénin, était l’invité de l’Emission Diagonale de la chaîne d’informations en ligne  Bi  News. Il est revenu sur l’installation du Conseil National de l’Education et a décliné au cours de l’entretien, les grandes attentes  du secteur privé.

    Selon lui, il y a beaucoup de techniciens au sein du Conseil National de l’Education. « Il s’agit d’un aspect à prendre en compte et qui fait dire que l’organe sera à la hauteur de la tâche. » Le patronat nourrit déjà l’espoir que le CNE puisse accélérer les différents dossiers à son niveau, même si la tâche est immense.

    Darius Awouhouédji  annonce  qu’une évaluation sera  faite au niveau du patronat pour faire des propositions afin  que le CNE puisse fonctionner correctement. Il va poursuivre que   le   patronat est préoccupé par deux points importants.     La qualité    du système éducatif béninois , et l’implication du privé dans la mise en œuvre de la  politique éducative au  Bénin.

    Selon lui,  les privés ont toujours été à la base du développement économique dans tous pays. Curieusement va-t-il observer , au Bénin   les acteurs privés du secteur éducatif   sont laissés de côté. Il a souligné tout de même,  que les autres acteurs privés ont toujours bénéficié d’une attention particulière de la part de  l’État depuis les années 1990 contrairement au secteur éducatif qui est resté le parent pauvre.

    Pour le Patronat,  la plupart des réformes initiées ou entreprises par l’État dans le secteur de l’éducation, vont essentiellement dans le secteur public, ce qui tarde à produire des fruits. Pour compenser par exemple le problème de pléthore au niveau du public,  Darius Awouhouédji suggère au gouvernement    d’envoyer les enfants admis dans les collèges privés.  Cette solution permettra à l’état d’atteindre des résultats plus rapidement. Il s’agit selon lui d’une décision qui pourrait être beaucoup bénéfique pour l’État car il gagnera  en matière de paix sociale et en matière de résultat.

    One comment

    • 토토

      20 octobre 2020 at 5 h 50 min

      778794 688251Its wonderful as your other weblog posts : D, thanks for posting . 875585

      Reply

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment