ALERTE :

    AFRIQUE/Championnats d’Afrique de Lutte: L’Algérie et l’Égypte lancent un signal fort chez les catégories d’âges - Les Pharaons

    lutte(0)

    AFRIQUE/Championnats d’Afrique de Lutte

    L’Algérie et l’Égypte lancent un signal fort chez les catégories d’âges

    Juste HOUNGLA

    Le Complexe Olympique Mohamed-Boudiaf d’Alger abrite depuis ce mardi 4 février, les championnats d’Afrique de Lutte. La compétition a démarré par les catégories d’âges en attendant l’entrée en lice des seniors le jeudi 6 février.

    Pour le premier jour de compétition, les athlètes cadets et cadettes ont étalé leur savoir-faire dans la lutte gréco-romaine et féminine. Devant le président de la Fédération Algérienne de Lutte Rabah Chebbah et le président de l’Union Mondiale de Lutte le Marocain Fouad Meskout, les jeunes lutteurs ont livré des combats explosifs d’un niveau remarquable.

    En grande forme, l’Algérien Cherrad a atomisé le Marocain Zouak 8-0. Benfredj s’est hissé aussi au tour suivant en venant à bout du Namibien Eixab par immobilisation.

    La confrontation la plus impressionnante chez les cadets, est celle qui a opposé l’Algérien Kalila au Tunisien Ajimi. À l’issue d’un combat rude, c’est le Tunisien qui a battu l’Algérien 7-6 alors qu’il perdait 6-0. Ajimi a renversé Kalila dans les dernières secondes et réalise un sacré coup au terme d’un grand combat.

    Les confrontations des tours préliminaires du côté des cadettes n’ont pas emballé le Complexe Olympique Mohamed-Boudiaf. Ces duels, même s’ils n’ont pas été spectaculaires, ne manquent tout de même pas de saveur. L’Égypienne Hussein a déroulé aisément sa lutte face à l’Algérienne Ghomari 7-0. Impuissante, une autre Algérienne du nom de Boughezal a été sèchement dominée par l’Égyptienne Badran 4-0.

    Les Seniors entreront en lice le jeudi 6 février. Deux Béninois sont concernés par ces championnats d’Afrique de Lutte. Il s’agit de Tchani Baki et Nicolas Cakpo.


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment