ALERTE :

    AFRIQUE/Championnats d’Afrique de Lutte: Les acteurs de la lutte se félicitent de la bonne organisation de la compétition - Les Pharaons

    lutte sport

    AFRIQUE/Championnats d’Afrique de Lutte

    Les acteurs de la lutte se félicitent de la bonne organisation de la compétition

    Juste HOUNGLA

    Alger accueille en ce moment l’édition 2020 des championnats d’Afrique de Lutte. Présents en grand nombre au Complexe Olympique Mohamed-Boudiaf, les acteurs de la lutte ont unanimement salué la bonne organisation de ce rendez-vous africain, qui réunit près de 400 athlètes venus de 24 pays.

    Les participants aux championnats d’Afrique de Lutte ont été sidérés par l’organisation exceptionnelle autour de la compétition. En marge des tours éliminatoires des juniors qui ont fait leur entrée en lice ce jeudi 6 février à la Coupole du complexe olympique Mohamed-Boudiaf, nombreux sont les participants qui ont déclaré à la presse algérienne que cette édition est l’une des meilleures sur le plan organisationnel auxquels ils ont pris part.

    ”Nous sommes très heureux de prendre part à cette échéance continentale. Sur le plan de l’organisation, franchement tout est parfait. Il s’agit de ma deuxième visite en Algérie après celle de 2018 lors des Jeux africains de la jeunesse et j’avoue que beaucoup de choses ont été améliorées. Les organisateurs ont mis à notre disposition tout ce que nous avions demandé”, a témoigné l’entraîneur principal de Côte d’Ivoire, Kouakou Paulin.

    Même discours tenu par Omran El Ayari, chef de la délégation tunisienne, qui a relevé que la Fédération Algérienne de Lutte (FALA) a fait d’énormes progrès sur le plan de l’organisation.

    ”J’estime que ce rendez-vous est l’un des meilleurs sur le plan organisationnel auxquels j’ai participé et je tiens à féliciter la Fédération Algérienne qui est à la hauteur et qui a tout mobilisé pour la réussite de ces Championnats. J’ai eu déjà l’occasion de venir en Algérie par le passé et je pense qu’un grand travail a été fait car les choses se sont améliorées. Aussi, il faut que vous sachiez que l’Union mondiale de lutte (UWW) suit de près ce rendez-vous et les organisateurs sont obligés d’être dans les normes”, a fait savoir El Ayari.

    Khalifa Sow, directeur technique nationale de la Fédération Sénégalaise de Lutte a salué également la bonne organisation de la compétition. Néanmoins, il a affiché son mécontentement vis-à-vis des organisateurs du fait de ne pas avoir à la disposition de son équipe une salle d’entraînement sur le lieu d’hébergement.

    ”Je ne suis pas le genre de personnes qui parlent de l’organisation mais j’avoue que dans l’ensemble tout se passe bien. J’aurais souhaité toutefois avoir une salle d’entraînement sur notre lieu d’hébergement pour faciliter la tâche aux athlètes”, a-t-il déclaré.

    De son côté, le directeur technique national de la Fédération Algérienne de Lutte Idriss Haoues, a assuré que l’instance fédérale avait mobilisé tous les moyens pour la réussite de ces championnats.

    ”Le comité d’organisation a fait le maximum pour réunir toutes les commodités et assurer un bon déroulement au tournoi, et ce à tous les niveaux. Les participants ont constaté que beaucoup de choses ont été faites, notamment sur le plan technique. Je pense que nous avons réussi notre organisation”, a estimé Haoues.

    Pour finir, il a annoncé une nouvelle à tous les participants: “Je vous informe que l’Union mondiale de lutte souhaite que nous organisions une compétition mondiale vu les conditions disponibles ici en Algérie. L’UWW a constaté que l’Algérie a les capacités d’organiser un grand évènement”.

    La cérémonie d’ouverture de la compétition a eu lieu ce jeudi 6 février. Les combats prennent fin le dimanche 9 février prochain.

    175 comments

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment