ALERTE :

    Bénin/Société : Phase pilote du volet assurance maladie du projet Arch : 2253 personnes bénéficient de la prise en charge - Les Pharaons

    projet arch

    Bénin/Société :

    Phase pilote du volet assurance maladie du projet Arch : 2253 personnes bénéficient de la prise en charge

    Dios CHACHA

     

    Le volet assurance maladie du projet Arch démarré en juillet 2019 suit toujours son cours dans la commune d’Abomey-Calavi. Pour faire le point de l’évolution du programme, le coordonnateur national de l’Unité de gestion du projet Assurance pour le renforcement du capital humain (Arch), Venant Quenum, et le médecin coordonnateur de la zone sanitaire d’Abomey-Calavi/Sô-Ava, Rodrigue Kohoun ont échangé le mardi 11 février 2020 avec les hommes des médias. Il ressort des ces échanges que la phase pilote du volet assurance maladie du projet Assurance pour le renforcement du capital humain (Arch), impacte déjà les populations à la base en situation de pauvreté extrême.

    Démarrée le 29 juillet 2019, à la date d’aujourd’hui pour les trois zones pilotes du projet que sont Abomey-Calavi/Sô-Ava, Dassa-Zoumé/Glazoué et Djougou-Copargo-Ouaké, ils sont déjà 2253 personnes à bénéficier de la prise en charge, soit 1682 dans la zone sanitaire Abomey-Calavi/Sô-Ava, 172 à Dassa-Zoumè/Glazoué et 399 à Djougou-Copargo-Ouaké. C’est l’essentiel à retenir du point d’étape fait par le coordonnateur de l’Unité de gestion du projet Arch, Venant Quenum.

     

    Dans son intervention, Venant Quenum a évoqué la phase de distribution de 89 899 cartes biométriques aux bénéficiaires dans les trois zones sanitaires. Sur cet effectif de 89,899 bénéficiaires de cartes biométriques, 2253 personnes ont été prises en charge, soit 1682 dans la zone sanitaire Abomey-Calavi/Sô-Ava, 172 à Dassa-Zoumè/Glazoué et 399 à Djougou-Copargo-Ouaké. « Je peux vous assurer que lorsque vous êtes détenteurs de cette carte, sur laquelle est inscrite votre affiliation au volet Assurance maladie de Arch, vous avez droit à une consultation gratuite, à des analyses gratuites, lorsque la pathologie est contenue dans le panier de soin. Enfin, vous avez droit à des médicaments gratuits », a-t-il expliqué.

    Il a également fait savoir que les factures liées à la prise en charge des personnes dans les centres de santé sont payées au fur et à mesure que le projet évolue. Plus important, il a laissé entendre que cette phase pilote du volet Assurance maladie a également permis d’avoir une idée claire des pathologies dont souffrent ces pauvres extrêmes.

    En ce qui concerne la prochaine étape du projet, le coordonnateur de l’Unité de gestion de l’Assurance maladie, a fait savoir qu’il sera lancé avec la collaboration de l’Organisation mondiale de la santé (Oms) et de la Banque mondiale, une évaluation sur toutes les zones pilotes. Ensuite, il y aura la poursuite de l’enquête socio-économique conduite par l’Insae pour faire l’analyse de tous les ménages qui restent à intégrer dans la base. Après cela, il sera procédé sur l’autorisation du gouvernement à l’impression des cartes biométriques. Enfin, la généralisation du volet « Assurance maladie » interviendra dans le second semestre de l’année. « Lorsque toutes ces personnes auront leurs cartes biométriques, on serait en mesure de généraliser l’Assurance maladie sur toute l’étendue du territoire national pour les bénéficiaires prises en charge par l’Etat. C’est-à-dire les personnes en situation de vulnérabilité qui sont les privilégiés du gouvernement Talon. Après cette étape, le volet Assurance maladie pourrait être ouvert à toute la population », a-t-il ajouté.

    previousBénin/Sports : Grand Prix Indoor à Stockholm: Noélie Yarigo médaillée d’or au 800m Dios CHACHA Depuis quelques mois, Noélie Yarigo, l’athlète béninoise ne cesse de décrocher des titres honorifiques aussi bien au plan national qu’international. Le mardi 11 février 2020 au grand Prix Indoor à Stockholm, elle a remporté la médaille d’or devant ses adversaires. Cette dernière victoire est le signe de la bonne reprise du sport béninois, du moins, sur le plan athlétique. Visiblement Noélie Yarigo s’active en vue de sa participation à Tokyo 2020. Juste après sa victoire, l'athlète béninoise, spécialiste du 800 m, au parcours atypique a remercié Dieu, son entraîneur et ses fans pour les messages de soutien et les prières à son endroit. Les récompenses riment avec les nouvelles performances de l’athlète Depuis sa défaite aux jeux olympiques de Rio 2016 au Brésil, l’athlète béninoise ne cesse de gravir les échelons. Précisément, en mai dernier, à la 4ème édition des jeux de la solidarité islamique de Baku en Azerbaïdjan, Noélie Yarigo a obtenu une médaille de bronze toujours au 800 mètres dames. Le 20 juin 2017, elle a décroché une médaille d’Or au meeting de Cergy-Pontoise. Dans cette même année, Noélie Yarigo a fait l’objet d’une très grande distinction honorifique au niveau national. Exactement le 29 mars 2017, elle a été sacrée “Meilleur Personnage Sportif du Bénin 2016“, devant la jeune nageuse béninoise médaillée de Bronze au 5ème championnat d’Afrique des Nations de Dakar, Nafissath Radji et le Ministre des sports béninois Oswald Homeky.


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment