ALERTE :

    Benin/Politique Passe d’armes entre Cauris : Paul Hounkpè lève le voile sur les dessous de la réunification - Les Pharaons

    PAUL HOUNKPE

    Benin/Politique

    Passe d’armes entre Cauris : Paul  Hounkpè lève le voile sur les dessous de la réunification

    Gabin GOUBIYI

    Ça sent le roussi dans la famille Fcbe. Quelques semaines seulement après la réunification des ailes dissidentes du parti sous le leadership de Boni Yayi, les Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) risquent de se projeter à nouveau dans une nouvelle crise si rien n’est fait pour parer au plus pressé. Un flou artistique s’observe au sein de cette formation politique où les leaders s’accusent mutuellement de mesquinerie et de trahison. C’est le camp dits des anti-réformistes composées de Nourénou Atchadé, Eugène Azatassou et cie qui a d’abord rendu public un communiqué non signé et non daté dans lequel le secrétaire exécutif national Paul Hounkpè et Théophile Yarou sont taxés d’orchestrer des manœuvres dilatoires en s’obstinant à remettre au leader charismatique du parti Boni Yayi, les documents fondamentaux du parti (statuts, règlement intérieur, récépissé), ceci, au mépris des recommandations des pourpalers préalables à la réunification. Faux, rétorque Paul Hounkpè qui dans un communiqué en date du 15 février 2020, apporte un démenti formel à ses allégations.

    Pour le Secrétaire exécutif national, les vraies copies des documents du parti ont bel et bien été remises au président d’honneur le 09 janvier 2020. Pour lui, la réclamation des copies originales de documents dont on a reçu l’original du journal officiel cache des intentions inavouées. « La volonté de remettre en cause ces points d’accords est l’œuvre des ennemis du parti qui en avril 2019 … ont fait feu de tout bois pour que les représentants de l’opposition dans le comite de crise renient leurs signatures conduisant aujourd’hui à un parlement nommé et monocolore » renseigne le communiqué qui indique par ailleurs qu’  «aucune des exigences du camp Hounkpè n’a été pris en compte lors des échanges pour la réconciliation »

    Contrairement aux termes du communiqué de l’aile Azatassou (lequel est d’ailleurs argué de faux en raison l’ancienneté de la liste de présence qui y est annexée) Paul Hounkpè invite instamment les coordonnateurs de circonscription ainsi que les militants désireux d’être candidats à poursuivre la mobilisation de leurs dossiers et à les transmettre à aux personnes dont les noms leurs seront communiqués dans les prochains jours.

    Enfin Paul Hounkpè déplore la parodie de réconciliation initiée par le président d’honneur, lequel vise à éjecter du parti certains leaders qui ont pourtant œuvré pour sa survie.


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment