ALERTE :

    Burkina : quatre morts dont trois policiers dans une “embuscade” dans le centre-nord - Les Pharaons

    burkina1

    Burkina : quatre morts dont trois policiers dans une “embuscade” dans le centre-nord

    Quatre personnes dont trois policiers, ont été tuées lundi matin au cours d’une embuscade contre une unité d’intervention sur l’axe Pissila-Gibga, dans la province du Sanmatenga, le centre-nord du Burkina Faso, a annoncé la police dans un communiqué.

    “Dans la matinée du lundi 24 février 2020, une équipe de l’unité d’intervention de la police nationale (UIP-PN) a été victime d’une embuscade, tendue par des individus armés non identifiés, sur l’axe Pissila-Gibga”, dans la province du Sanmatenga, région du centre-nord, indique le communiqué.
    “Suite à cette attaque, quatre personnes ont perdu la vie, dont trois policiers”, selon le texte qui évoque également cinq blessés sans dire s’il s’agit de policiers ou de civils.

    Le directeur général de la police a “salué la détermination des unités engagées sur le terrain de la lutte contre le terrorisme et invité  la population à une collaboration renforcée avec les forces de défense et de sécurité”.

    Mardi dernier, trois soldats ont été tués au cours d’une attaque terroriste contre un détachement militaire à Kelbo, localité située dans la province du Soum, dans le nord du pays.

    Le Burkina Faso, frontalier du Mali et du Niger, est confronté à des attaques jihadistes, qui ont fait plus de 750 morts depuis 2015.

    Sous-équipées et mal entraînées, les forces de l’ordre burkinabè n’arrivent pas à enrayer la spirale de violences.

    Les attaques terroristes, associées aux affrontements intercommunautaires, ont également contraint plus de 770.000 personnes à fuir leurs foyers dont plus de 20.000 élèves, selon les autorités burkinabé.

    AFP


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment