ALERTE :

    Bénin/Projet de loi portant régime financier des collectivités territoriales: La thérapie pour une meilleure gestion des communes - Les Pharaons

    IMG-20200302-WA0115

    Bénin/Projet de loi portant régime financier des collectivités territoriales

    La thérapie pour une meilleure gestion des communes

    Gabin GOUBIYI

    Le Bénin sera bientôt au diapason de l’Union économique et monétaire Ouest Africaine (Uemoa) en matière de gestion de finances liées aux collectivités territoriales. C’est du moins ce qui ressort de l’engagement du gouvernement qui, lors de son conclave hebdomadaire du 26 février dernier, a adopté le décret portant transmission à l’Assemblée nationale, du projet de loi portant régime financier des collectivités territoriales en république du Bénin. A travers vers cette mesure normative, le gouvernement veut corriger la disparité des textes existant en la matière, lesquels n’ont pas pris en compte certaines questions essentielles se rapportant à la gestion des finances locales.

    En sus de relever le défi d’harmonisation des textes, ce projet de loi dont l’adoption est attendue du parlement, a le mérite de sortir un texte cohérent et conforme aux directives de l’Uemoa. Il traduit par ailleurs la volonté du gouvernement du président Patrice Talon, de favoriser une meilleure gestion de nos communes, gage d’un développement harmonieux de ces collectivités locales dont la plupart continuent de végéter dans l’ornière près de vingt ans après l’avènement de la décentralisation.

    Il convient de noter que la transmission à l’assemblée nationale de ce projet de loi est l’avant dernière phase d’un long processus démarré depuis 2017. L’avant projet a dûment reçu l’avis favorable de la Cour suprême et se veut un mécanisme de renforcement de la décentralisation.


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment