ALERTE :

    Bénin/Communales 2020 Emmanuel Tiando explique les raisons du rejet des dossiers du parti MPL - Les Pharaons

    IMG-20200315-WA0019

    Bénin/Communales 2020

    Emmanuel Tiando explique les raisons du rejet des dossiers du parti MPL

    Omer ANIOUVI

    Le parti Mouvement populaire de libération (Mpl) ne sera pas dans les starting-blocks des élections municipales et communales du 17 mai prochain. Dans un point de presse qu’il a animé dans la nuit de ce samedi 14 mars, le président de la Commission électorale nationale autonome (Cena) est revenu sur les raisons du refus de réceptionner opposé au parti présidé par Sabi Sira Korogoné.
    Des explications fournies aux professionnels des médias par Emmanuel Tiando, il ressort qu’au lieu des 3630 sièges exigés par la loi pour concourir auxdites élections, le parti dans sa déclaration de candidatures a produit une déclaration faisant état de 3682 dossiers, ce qui est largement au dessus du nombre exigé. Ce qui est contraire aux dispositions de l’article 41 du code électoral. Par ailleurs, le jeune parti selon Emmanuel Tiando n’aurait pas fourni de candidats dans une circonscription électorale, ce qui d’office l’écarte de la suite de la procédure.

    L’autre anomalie relevée dans ce dossier est la multitude de doublons identifiés par endroits dans plusieurs arrondissements. Pour Tiando,il ne revient pas à la CENA de démêler les écheveaux et d’identifier les réels candidats du parti. De même, des titulaires sans suppléants et vice versa ont été identifiés dans les dossiers du parti.

    La raison fondamentale qui justifie ces anomalies est la non-exploitation par le parti de l’application informatique Gestelections mise à la disposition des différentes formations politiques pour une gestion informatisée des dossiers de candidatures, a conclu le président de la CENA.


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment