ALERTE :

    Le Sénégal célèbre le 60ème anniversaire de son indépendance - Les Pharaons

    Macky-Sall

    Le Sénégal célèbre  le 60ème anniversaire de son indépendance  

    Après le Cameroun en début d’année, le Sénégal est le deuxième des 17 pays d’Afrique, anciennes colonies françaises pour la grande majorité, qui célèbrent cette année leur accession à l’indépendance en 1960.

    En guise de fête, le quatrième chef de l’Etat sénégalais depuis 1960, Macky Sall, a présidé à une levée des couleurs au palais présidentiel. Le même jour, le ministère de la Santé a indiqué lors de son point quotidien que le pays avait enregistré son deuxième décès à cause du coronavirus, celui d’une Sénégalaise de 58 ans survenu vendredi.

    “Un grand défilé civil et militaire devait marquer l’éclat de nos 60 ans d’indépendance”, avait dit M. Sall vendredi soir dans un message à son pays, “mais les circonstances exceptionnelles liées à la sévère pandémie du Covid-19 ne permettent pas un tel évènement”. La cérémonie au palais présidentiel samedi serait “sobre et symbolique”, avait-il dit.Et en effet, Dakar habituellement si animée et sa place de l’Indépendance à peine pavoisée présentaient un visage encore plus calme qu’elles ne le sont devenues en mars sous l’effet de l’épidémie.Dès le 14 mars, le président avait annoncé l’annulation des célébrations de l’indépendance, en même temps que l’interdiction des manifestations publiques et la fermeture des écoles. Les Sénégalais ne peuvent plus prier collectivement dans les mosquées et les églises, les déplacements sont restreints. Ces dispositions ont encore été renforcées avec l’instauration d’un état d’urgence et d’un couvre-feu nocturne que policiers et gendarmes font rigoureusement respecter.

    Cette semaine, le parlement a autorisé le président à légiférer par ordonnances pour combattre l’épidémie.L’Afrique subsaharienne a été jusqu’à présent moins touchée que le reste de la planète. Mais le Sénégal y est l’un des pays les plus atteints. Depuis le 2 mars, les autorités ont officiellement déclaré 219 cas de contamination, dont 12 nouveaux dénombrés samedi par le ministère de la Santé; 72 patients sont guéris, a-t-il dit.Dans ce pays pauvre de 16 millions d’habitants, comme ailleurs en Afrique, le virus suscite l’inquiétude quant à la faculté du système sanitaire à faire face.

    Le président reconnaissait vendredi que le système sénégalais ne pourrait pas contenir une propagation générale.Autre motif de préoccupation: le choc économique et social. “Notre économie subit de plein fouet l’impact du Covid-19“, a dit M. Sall. Après des années de progression forte et continue, la croissance “passera de 6,8% à moins de 3%”, a-t-il dit sans plus de précision.Le gouvernement a créé un “Fonds de riposte” doté de 1.000 milliards de francs CFA (1,5 milliard d’euros) abondé par l’Etat et les dons, pour soutenir le système de santé, l’économie et les entreprises, et venir en aide aux plus pauvres.


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment