ALERTE :

    Coronavirus : Le porte-parole du gouvernement sur Diagonale : “La meilleure façon de contrer la pandémie, c’est la transparence” - Les Pharaons

    Coronavirus :

    Le porte-parole du gouvernement sur Diagonale :

    “La meilleure façon de contrer la pandémie, c’est la transparence”

    Christelle Mahou (Stag)

    « Le gouvernement n’a rien à cacher » a commencé le porte-parole du gouvernement, interrogé sur la transparence autour de la gestion de la crise du Coronavirus au Bénin. Ce dimanche 12 avril 2020, Alain Orounla, était face à la presse. Reçu sur l’émission DIAGONALE de la chaine Bi News, il a expliqué aux journalistes que le Bénin joue   franc jeu dans le cadre de la gestion de la crise sanitaire en cours.

     

    « Les béninois n’ont rien à craindre. Les professionnels de la santé n’ont jamais soutenu que ça se gérait de l’opacité » a laissé entendre le Ministre.  « Ils ont demandé à être associé ». Selon lui, le gouvernement fait   preuve d’une transparence inouïe.

    La transparence selon lui, est un facteur important à prendre en compte dans le cadre de la lutte. La meilleure manière de contrer la pandémie c’est la transparence. La délivrance de la bonne information. Les cas de contamination sont régulièrement dévoilés et les chiffres sont au niveau du ministère.

    Par ailleurs il y a des béninois qui pourraient avoir la maladie sans le savoir. C’est pour cette raison que le Bénin va commencer bientôt le dépistage systématique. Toute personne mise en quarantaine sera donc dépistée systématiquement. L’échantillonnage du dépistage sera élargi au fur et à mesure. Il n’y a aucun intérêt à cacher quoi que ce soit, va terminer le porte-parole du gouvernement

    Coronavirus  , Covid-19 , Yayi BoniPatrice TalonLionel ZinsouBénin

    204 comments

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment