ALERTE :

    CADHP. Alain Orounla explique pourquoi le Bénin se retire - Les Pharaons

    Orounla conseil

    CADHP. Alain Orounla  explique pourquoi le Bénin se retire

    Alain Orounla,  Ministre de la Communication porte-parole du Gouvernement, a confirmé dans la soirée de ce jeudi 23 avril 2020, que le Bénin  s’est retiré de la Cour Africaine des Droits de l’Homme est des Peuples. Selon le porte-parole du gouvernement béninois, la CADHP est en train de sortir de sa sphère de compétence et  les dernières décisions de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des peuples risquent de bouleverser l’ordre juridictionnelle interne des pays membres.  

     Lire aussi : Coronavirus. Patrice Talon demande aux  musulmans de porter le Bénin et  les malades dans  leurs prières.

    Pour le ministre béninois de la Communication, les décisions de la CADHP   extrapolent et sortent du cadre des droits de l’homme. Toutefois , il a précisé que le Bénin ne se retire pas de la Charte, mais sort du mécanisme   qui permet aux citoyens se saisir la Cour, donc retire sa Déclaration et rejoint les 21 autres pays en attente.

    Lire aussi : Diplomatie : Le Bénin ferme son  Consulat Général   en Côte d’Ivoire.

    Le vendredi 17 avril 2020,  suite à une requête  de Sébastien Ajavon, enregistré au N°062/2019, la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, avait rendu une décision.  Elle  avait  demandé la suspension des élections communales   prévues pour le 17 mai 2020 . Le gouvernement béninois avait dénoncé une immixtion dans le processus électoral.

     

     


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment