ALERTE :

    Covid 19 Mémorandum. Les syndicats et le patronat écrivent au gouvernement et craignent une explosion sociale - Les Pharaons

    Covid 19 Mémorandum. Les syndicats et le patronat écrivent au gouvernement et craignent une explosion sociale

    Les secrétaires généraux des centrales syndicales, et le patronat ont adressé un mémorandum au gouvernement. Les signataires du document ont relevé que les entreprises béninoises, à l’instar de celles du monde entier, sont fortement impactées par la crise sanitaire mondiale liée à la maladie à Coronavirus (Covid 19) . Au Bénin, le patronat a relevé que la limitation au strict minimum des déplacements des populations,  la fermeture des frontières, la suspension de certains vols   et autres, sont autant d’éléments désastreux qui frappent les entreprises.  Face à tout ceci, le patronat et les syndicats, ont estimé qu’il est urgent de tenir davantage compte de la prédominance de l’économie informelle dans l’ensemble des activités du Bénin et de prendre des mesures appropriées.

    Lire aussi : Mgr Roger Houngbédji, l’Archevêque de Cotonou s’adresse aux Catholiques et évoque l’après Covid-19

    Les patrons et les employeurs  alertent  qu’on pourrait assister à un  ras-le-bol des populations  très prochainement, et pour prévenir une explosion sociale,   ils ont fait  des recommandations au gouvernement. Elles concernent  les  entreprises, et tiennent compte de la sauvegarde des emplois. Les patrons et les travailleurs recommandent au gouvernement, de suspendre  dans un premier temps, le contrôle et le recouvrement d’arriérés  d’impôts, et de douane.

    Lire aussi : Coronavirus : Le Bénin va rouvrir les écoles et relancer son économie

    Ils demandent ensuite, de plaider auprès des banques et autres établissements financiers pour la mise en application effective des instructions de la BCEAO, relatives à l’atténuation des  effets de la crise, sur les conditions d’accès (échéancier et des taux d’intérêt). Les patrons d’entreprise souhaitent aussi que le gouvernement accompagne les entreprises de transports en commun régulièrement enregistrées. Dans le même temps, ils recommandent l’annulation de pénalités de retard sur les marchés et carnets de commande avec  l’État.

    Lire aussi : Bénin.Patrice Talon évite le piège de la CADHP

    Une subvention de   3  mois a été demandée en faveur des entreprises fortement impactées, ainsi qu’une suspension  des  pénalités pour l’Etat, dans  l’exécution  des marchés publics. Enfin  un  plaidoyer est nécessaire selon eux , auprès des banques et établissements financiers, afin qu’ils  reportent les échéances de remboursement des prêts contractés par des salariés.

    Jacob B.


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment