ALERTE :

    Mgr Roger Houngbédji, l’Archevêque de Cotonou s’adresse aux Catholiques et évoque l’après Covid-19 - Les Pharaons

    Mgr Roger Houngbédji, l’Archevêque de Cotonou s’adresse aux Catholiques et évoque l’après Covid-19

    L’église Catholique au Bénin reste très préoccupée par la crise de la maladie à Coronavirus (Covid-19). Le dimanche 26 avril 2020, l’Archevêque de Cotonou – Monseigneur Roger Houngbédji a adressé un message aux fidèles catholiques. Il s’est  prononcé sur l’après Covid-19. L’Archevêque de Cotonou, a profité également de l’occasion, pour attirer l’attention de la communauté  catholique,    sur les comportements à  adopter.

    Lire aussi : Chloroquine. Les populations peuvent acheter la molécule en pharmacie contre le Covid-19

    Pour l’Archevêque de Cotonou, l’après Covid-19 devrait changer le monde. Il a souligné « qu’il serait regrettable qu’après le Coronavirus, rien ne change du train de vie auquel était habitué notre monde ».

    Lire aussi : Coronavirus.Patrice Talon sur la Chimioprophylaxie : “Nous travaillons en toute transparence”

    A en croire  le prélat, les chrétiens ont un rôle capital à jouer dans le monde de demain. Dans son message,  il les  interpelle,  et leur demande de venir au secours de l’humanité. “Il revient à nous chrétiens d’aider notre monde à se tourner vers les réalités éternelles, non vers les biens corruptibles” a conclu Mgr Houngbédji.

    Lire aussi : Boni Yayi s’interroge sur le sort de l’humanité face au Coronavirus

    Au Bénin, les lieux de culte, les temples, églises, et mosquées sont fermés depuis plus d’un mois.  L’Eglise Catholique avait recommandé aux fidèles     de rester loin des églises et d’éviter les rassemblements pour ne pas servir de canal de transmission de la maladie.  Le Bénin après plus d’un mois d’épidémie compte  aujourd’hui 64 cas confirmés, pour un  taux de guérison de plus de 51 %.

    G. Salomon


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment