ALERTE :

    Covid-19/Bénin : Répression pour le défaut de masque, la police républicaine sanctionne - Les Pharaons

    ro

    Covid-19/Bénin :

    Répression pour le défaut de masque, la police républicaine sanctionne

    Depuis ce mardi 28 avril, la police républicaine a déployé ses éléments le longs des axes routiers des grandes villes du Bénin. L’objectif est de procéder non seulement à la sensibilisation, mais également de sanctionner tous citoyens qui ne porterait pas le masque.

    LIRE AUSSI : Covid-19 : Bénin: 10,4 millions de dollars supplémentaires pour lutter contre le coronavirus

     Un communiqué du ministère de l’intérieur avait annoncé dans la soirée du lundi 27 avril 2020, que le port de masque devenait obligatoire sur toute l’étendue du territoire national.  Les autorités avait souligné que tout contrevenant à cette mesure gouvernementale sera réprimé quel que soit son moyen de locomotion.

    A en croire le communiqué des  instructions ont été données aux forces de l’ordre  pour mener l’opération sur toute l’étendue du territoire national. Le Bénin avait imposé le port de masque dans certaines villes du pays situées dans le cordon sanitaire. Mais face à la propagation de la maladie à Coronavirus (Covid-19) , la mesure a été élargie aux autres localités.

    Suivre l’émission : COMMUNALES 2020 

     

    Le Bénin qui n’a pas opté pour un confinement des populations depuis la mise en oeuvre du plan de riposte contre la maladie, a limité la circulation des personnes. Les mesures restrictives prennent fin en principe le 10. Dans la soirée du dimanche 27 avril 2020, les ministres Benjamin Hounkpatin et Romuald Wadagni ont laissé entendre que la vie allait reprendre son cours normal après le 10 mai prochain. Le Bénin compte aujourd’hui 64 cas confirmés et affiche un taux de guérison de 50%.

    G. Salomon

     


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment