ALERTE :

    Harcèlement et Viol dans les médias au Bénin, la Direction Générale de L’ORTB rompt le silence - Les Pharaons

    kpeija 1

    Harcèlement et Viol  dans les médias au Bénin, la Direction Générale de L’ORTB rompt  le silence

    SUIVEZ L’EMISSION DIAGONALE 

    La Direction Générale de l’Office de Radiodiffusion et de Télévision du Bénin a réagi officiellement sur le scandale qui secoue depuis quelques jours la presse béninoise. Angéla Kpéidja, journaliste à l’ORTB,  à travers un post publié le 1er mai  2020, sur sa page Facebook,   a  dénoncé les pratiques malsaines de certains responsables de la télévision locale. “Viol, harcèlement moral et sexuel…j’en ai marre” , ainsi se résume son message.

    LIRE AUSSI : Covid-19/ Bénin. Dernier bilan sanitaire avec 6 nouveaux cas enregistrés

    Dans la soirée de ce lundi 04 mai 2020, la Direction Générale    a “indiqué avoir pris  connaissance des dénonciations de l’agent Angela KPEIDJA en service au sein de l’Office. Elle rassure également que les diligences sont déjà en cours pour élucider cette affaire dans le souci de garantir un milieu de travail sécurisé à tous et au personnel féminin en particulier.
    Trois jours après les dénonciations de la journaliste, les réseaux sociaux se sont enflammés. L’Office a fait objet de commentaires et de railleries sur la toile les jours qui ont suivi les déclarations de la journaliste. Le Dimanche 03 mai 2020, une autre journaliste a apporté son soutien à l’agent de l’ORTB, et confirmé qu’elle a été également victime de harcèlement dans différents organes de presse.  Plusieurs associations de défense des femmes, ont  apporté leur soutien à Angéla Kpéidja. Vicentia Boko président de l’Institut National pour la promotion de la Femme, a félicité la journaliste pour son courage.
    G. Salomon

    Publication de Angéla Kpéidja

    J’ai failli.. Non je l’ai fait mais je reviens encore plus forte..Ça m’a rongé toute la journée puis j’ai décidé de mettre les pieds dans les plats. Tant pis…Une fête disent-ils de travail, alors même que le travail, dans mon milieu est totalement décousu. Le harcèlement sexuel en milieu de travail, même à mon âge a encore droit de cité avec des humiliations de tout genre y compris la baisse de l’estime de soi. Et ça, du plus haut vers les petits chefs de bas étages que sont les rédacteurs en chef et sous chefs. Et dire qu’il y a des femmes parmi nous qui se laissent faire. Viol, harcèlement moral et sexuel…j’en ai marre. Dites moi comment on célèbre le 1er mai dans une maison où la religion de tous est devenue le silence dans la frustration?


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment