ALERTE :

    Bénin/Société : Affaire “Angela KPEIDJA”: Des poursuites judiciaires en vue contre les auteurs - Les Pharaons

    Bénin/Société :

    Affaire “Angela KPEIDJA”: Des poursuites judiciaires en vue contre les auteurs

    Le président Patrice Talon a échangé dans l’après-midi de ce mardi 05 mai 2020 avec les responsables de l’ORTB, en présence de certains ministres dont celui de la Communication. Au cœur des échanges, l’affaire Angela KPEIDJA qui défraie la chronique depuis le vendredi 1 et mai 2020. Occasion pour l’actuel locataire de la Marina de réitérer son engagement à lutter contre le harcèlement sous toutes ses formes sur les lieux de travail.

    Vivien Assogba

    La journaliste spécialiste des questions de santé Angela Kpeidja a affirmé le vendredi 1er mai 2020 avoir été victime d’actes de violence morale et sexuelle, des humiliations et d’intimidations au sein de la rédaction de l’Office de Radiodiffusion et Télévision du Bénin (ORTB). Cette révélation qui fait couler beaucoup d’encre et de salive ne laisse pas indifférent le Chef de l’État, le président Patrice Talon.  A la faveur d’une séance de travail tenue cet après-midi du mardi 05 mai 2020 avec les responsables de l’ORTB, en présence de certains ministres dont celui de la Communication et l’intéressée elle-même, Patrice Talon a fait savoir qu’il ne saurait rester insensible à la situation qui, selon lui, qu’elle soit fondée ou non (c’est à la justice d’en décider). A l’en croire, cette dénonciation de Angela KPEIDJA traduit certainement ce que vivent nombre de femmes béninoises sur leurs lieux de travail. A cet effet, il a annoncé que le gouvernement ne manquera pas d’engager des actions hardies en vue de leur meilleure protection et pour les encourager à ne pas garder le silence. Car, soutient-il, si ces faits se produisent et que les victimes n’ont pas la possibilité de les dénoncer, de se faire entendre pour que justice leur soit faite, cela peut leur être nuisible et les dévaster. <<Dans la société moderne que nous nous employons à bâtir au quotidien avec l’ensemble du peuple béninois, les pratiques du genre ne doivent pas avoir droit de cité et ne doivent pas rester impunies>>, a-t-il affirmé.

    Plus important, il a prodigué des conseils aux responsables de l’office et félicité la journaliste KPEIDJA pour le courage dont elle a fait preuve, avant de l’exhorter à trouver les ressources en elle pour surmonter sa douleur. Mieux, a-t-il rassuré celle-ci que l’acte qu’elle a posé sera le déclencheur de quelque chose pour faire en sorte que les femmes soient mieux protégées dans notre pays. Il a pour finir insisté sur le fait que le gouvernement prendra toute sa responsabilité.”


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment