ALERTE :

    Accusation de harcèlement et de viol à l’ORTB. Après la rencontre avec Talon, Angéla Kpéidja annonce que la lutte continue - Les Pharaons

    kpeidja-2

    Accusation de harcèlement et de viol à l’ORTB. Après la rencontre avec Talon, Angéla Kpéidja annonce que la lutte continue.

    La journaliste de l’ORTB , Angéla Kpéidja a annoncé le lundi 4 mai 2020 après la rencontre avec le Chef de l’Etat, qu’elle continuera le combat. Patrice Talon, suite aux accusations de la journaliste avait reçu les responsables de l’ORTB et la victime. Le Chef de l’Etat a dévoilé la position du gouvernement et précisé que les pratiques de harcèlement qui rabaissent la femme ne saurait être encouragées dans nos sociétés. A en croire Patrice Talon , la justice se saisira très vite de ce dossier.
    Angéla Kpédjia sur sa page Facebook a d’abord remercié  “tous ceux et celles qui n’ont eu de cesse par téléphone, par écrit, par post ou encore par témoignages, de la  soutenir”.
    La journaliste a profité de l’occasion pour exprimer sa gratitude aux  associations et autres institutions qui lui ont  témoigné leur sollicitude. “Enfin je voudrais dire un grand merci au Chef de L’État, le Président Patrice TALON pour son écoute attentive”.
    “La lutte continue!” a écrit Angéla Kpéidja. Le gouvernement entend s’impliquer dans ce dossier afin que les autres femmes qui vivent des situations pareilles puissent s’exprimer à laissé entendre Patrice Talon. Le Chef de l’Etat a assuré avoir la conviction , que  que l’acte posé par Mme Angela KPEIDJA sera le déclencheur d’une aube nouvelle pour faire en sorte que les victimes d’abus à caractère sexuel soient mieux protégées au Bénin.
    Le 1er mai 2020, la journaliste de l’ORTB à l’occasion de la fête du travail a posté sur sa page facebook un message. Elle dénonçait des pratiques de harcèlement sexuel , moral et de viol, et disait en avoir marre.


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment