ALERTE :

    Communales 2020 au Bénin, les 10 évènements marquants de la campagne électorale - Les Pharaons

    10

    Communales 2020 au Bénin, les 10 évènements  marquants de la campagne électorale

    Ouverte le 01 mai , la campagne électorale s’est achevée ce vendredi 15 mai 2020. Les différents candidats, ont rivalisé d’ardeur pour séduire les électeurs. Au terme de deux semaines, plusieurs évènements ont marqué cette période. Retour sur ces faits marquants.

    LIRE AUSSI : Communales 2020, disparition tragique de Martin Houngbo

    • Le jeudi 30 avril 2020, le président de la Commission électorale nationale autonome (Céna), a lancé officiellement   la campagne électorale. Elle a  démarré  le 1er mai 2020.  En raison de la pandémie du Coronavirus, les meetings, et autres mouvements d’attroupement sont interdits. Les partis sont donc invités à faire la campagne via les médias qui sont réquisitionnés à cet effet. Il s’agit uniquement des télévisions et   radios.

     

    • Le lundi 04 Mai,   la HAAC va faire volte-face. Elle va autoriser une cinquantaine d’organes de presse écrite à couvrir la campagne électorale.

     

    • Le même jour, certains médias annoncent que Claudine Prudencio veut être maire de la Commune de Calavi. Elle entend instaurer une gouvernance plus saine des collectivités locales, mener une lutte acharnée contre la dilapidation des ressources locales, assurer le renforcement des capacités des élus communaux et des cadres de nos mairies afin de mettre fin aux cas de gestion approximative de cette  commune.

    LIRE AUSSI : Communales 2020 au Bénin,  PRD. Adrien HOUNGBEDJi règles ses comptes avec Louis Vlavonou

    • Le 07 Mai 2020,  un candidat de l’Union Progressiste a été charcuté à Matéri. Kassa Datchossa Alain, 3ème titulaire sur la liste UP aux prochaines élections communales dans l’arrondissement de Dassari,  dans la commune de Matéri a été victime d’une agression dans la nuit 5 mai 2020. Selon les premiers recoupements , le candidat a été agressé alors qu’il rentrait à son domicile après une réunion avec les membres de son parti.  L’auteur de l’agression serait un frère consanguin de la victime. Il a pris la fuite après son acte.

     

    • Le 11 mai 2020, après l’évaluation des mesures prises par le Gouvernement dans le cadre de la riposte à la pandémie du CORONAVIRUS (Covid-19), le  cordon sanitaire composé des communes de Cotonou, Abomey-Calavi, Allada, Ouidah, Tori-Bossito, Kpomassè, Toffo, Zè, Sô-Ava, Aguégués, Sèmè-Podji, Porto-Novo, Akpro-Missérété, Adjara, et Atchoukpa (commune d’Avrankou) a été levé, conformément  à la décision prise en  conseil des ministres le  mercredi 6 mai 2020. Cependant toutes les autres mesures barrières restent en vigueur.

    LIRE AUSSI : Coronavirus. Simon-Pierre Adovèlandé  expose le plan élaboré pour  renforcer la coopération sino-africaine dans le domaine de la santé

    • Le 13 mai 2020, L’Ordre National des Médecins du Bénin (ONMB) est monté   au créneau au sujet de la lutte contre la propagation de la pandémie du Coronavirus Covid 19. Dans un communiqué   signé par le Président du Conseil, le Pr Francis Dossou, l’ONMB s’insurge contre la violation flagrante et persistance des mesures barrières érigées par le Gouvernement pour freiner l’avancée de la pandémie du Coronavirus par les acteurs politiques pendant cette campagne électorale des élections communales et municipales du 17 Mai 2020.

     

    • En effet, durant toute la campagne électorale, il a été constaté, l’inobservance des règles barrières. Les mesures barrières imposées par le ministère de la Santé dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus ont été bravées. Au-devant de cette désobéissance civique, le parti Union progressiste dans la partie méridionale à So-Ava, et Cotonou. Désiré Vodonou proche du BR à Zogbodomey, va organiser un géant rassemblement. Allasane Soumanou Djimba des FCBE regroupe des militants sans protection faciale,  alors que le port de masque est en vigueur sur l’ensemble du territoire national. D’autres images du BR à Bohicon feront le tour des réseaux sociaux. Dans le même temps les communiqués du ministère de la santé sont édifiants. les autorités alertent sur l’augmentation des cas, mais liée au dépistage massif.  A la fin de la campagne , le Bénin  avait réalisés 25799 tests (PCR + TDR)   depuis le 3 mai 2020, et  enregistre à la date du 13 mai 2020 un total de 339 cas confirmés avec 254 personnes sous traitement, 83 personnes guéries et 02 décès.

    LIRE AUSSI : Communales 2020 au Bénin Le déploiement du matériel électoral amorcé

    • Le mercredi 13 mai, Emmanuel Tiando a lancé   le déploiement du matériel électoral dans les communes et arrondissements du Bénin. Selon ses propos, ledit déploiement se fera par vague. « Nous commençons cette opération par la partie septentrionale du pays qui est la plus éloignée de Cotonou. C’est pour nous donner du temps afin que ces matériels puissent arriver à temps. Nous allons achever le déploiement par la partie méridionale du Bénin et disons que le vendredi prochain, tout le matériel électoral sera disponible au niveau de nos arrondissements et communes », a déclaré Emmanuel Tiando.

     

    • Le mercredi 13 mai 2020,  à quelques jours de la clôture de la campagne électorale,  Patrice Hounsou-Guèdè l’ancien maire de la Commune de Calavi, jette un pavée dans la marre.  Il va réagir aux attaques dont il fait objet. Sur les plateaux de la télévision Bi News, il dément les allégations concernant l’utilisation à titre privée d’engins acquis au profit de la Mairie sous sans mandature. Il lève le voile sur l’administration Bada et annonce que son successeur n’a rien fait.

    LIRE AUSSI : Communales 2020 au Bénin,   le défi des prochains élus selon Roch Gnahoui DAVID

    • Le 14 mai 2020, quelques heures plus tard, le PRD annonce sa revanche et Adrien Houngbédji attaque Louis  Vlavonou et Karim Da Silva.  Dans un audio qui a  circulé sur les réseaux, il a interpellé le Président de l’Assemblée Nationale. Louis Vlavonou serait au cœur d’une vaste campagne d’intoxication contre le Parti du Renouveau Démocratique. Adrien Houngbédji dans son audio, a indexé   le président de l’Assemblée Nationale, qui empêcherait les militants PRD de mener à bien leur stratégie pendant cette campagne électorale. Le président du PRD se plaint des affiches du parti qui sont constamment déchirées dans la ville de Porto Novo.

     

    • Le 15 mai 2020,  le dernier jour de la campagne , le Candidat du Bloc Républicain, tète de liste aux élections communales dans la commune d’Avrankou dans l’arrondissement d’Atchoukpa est décédé.  Martin HOUNGBO, a rendu l’âme   à l’Hôpital Louis Pasteur dans des conditions surréalistes. Selon une source digne de foi, il a été victime d’un cruel incident inexplicable  dans la nuit du 14 au 15 mai 2020. Transféré à l’hôpital il a rendu l’âme à l’âge de 35 ans. Quelques jours plutôt, un candidat du PRD était également décédé. Avant l’ouverture de la campagne deux autres candidats avaient rendu l’âme. Parmi eux, le Maire de la Commune d’Avrankou.

    G. Salomon


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment