ALERTE :

    Communales 2020 au Bénin, des fraudes massives à Parakou, Voici ce qui s’est passé à l’EPP Titirou - Les Pharaons

    biaou

    Communales 2020 au Bénin, des fraudes massives à Parakou,  Voici ce qui s’est passé à l’EPP Titirou

    Océane Léannon

    Le scrutin de ce dimanche 17 mai 2020 qui permettra de départager les cinq partis politiques en lice pour la conquête du pouvoir local ne s’est pas déroulé en toute transparence sur l’ensemble du territoire national. C’est du moins ce qui se dégage des dénonciations faites par l’un des candidats UP joint cet après midi par la chaîne Bi News. Candidat sur la liste du parti Union Progressiste à Parakou, Judicaël Biaou a mis l’accent sur des ”cas de fraudes massives” et des ”cas de flagrant délit” observés à la mi-journée dans certains bureaux de vote.

    A l’école primaire publique de Titirou, les huit (08) bureaux de vote étaient en manque du matériel électoral et le vote a commencé à 11h-45 mn, a fait savoir Judicaël Biaou. Selon lui, ce retard observé dans le démarrage du vote a été fait ”exprès” car les matériels étaient bien convoyés de la Cena pour la ville de Parakou.

    Très remonté, le candidat UP Judicaël Biaou révèle que les ”brigades de vigilance” de son parti ont pris en flagrant délit le délégué de quartier, lui-même candidat sur la liste Bloc républicain. Le délégué-candidat BR a été pris avec des cartes d’électeurs et des bulletins pré estampillés, a confié Judicaël Biaou. Dans ses explications, l’invité de Bi news fait remarquer que le délégué de quartier qui a immobilisé son véhicule devant le centre de vote de Titirou a fait voter à plusieurs reprise des personnes à l’intérieur de son véhicule.

    Ces personnes ont pu voter plusieurs fois en se nettoyant les mains une fois sorties du véhicule du délégué candidat BR, a poursuivi Judicaël Biaou. Encerclé par les éléments de la brigade de vigilance du parti UP, le délégué de quartier a été arrêté par la suite par la police républicaine et est actuellement en garde à vue au commissariat central de Parakou, a laissé entendre Judicaël Biaou qui révèle aussi qu’un autre coordonnateur d’arrondissement d’audience politique BR et complice du délégué candidat a été aussi arrêté en possession des cartes d’électeurs et des bulletins pré estampillés. Ce coordonnateur d’arrondissement de Parakou lui aussi serait actuellement en garde à vue au commissariat central de Parakou.

    Les cas de fraudes massives dénoncés par le candidat UP Judicaël Biaou ne concernent pas que le bureau de vote de Titirou. D’autres cas de fraudes impliquant toujours des militants BR auraient été décelés. Selon Judicaël Biaou, toujours à Parakou un Président de Bureau de vote de couleur BR a été aussi arrêté et sera présenté au procureur dès ce lundi. Aussi, le Chef du 2è arrondissement de Parakou a-t-il été pris en flagrant délit.

    A en croire Judicaël Biaou, des urnes vides ont été découvertes au domicile du CA du 2è arrondissement de Parakou la veille du scrutin. Pris en flagrant délit et arrêté, le CA gardé à vue au commissariat a été libéré ce dimanche matin. Judicaël Biaou renseigne qu’il est mis sous convocation et se présenté au procureur demain lundi. D’autres personnes ont été aussi arrêtées et gardées à vue au commissariat central de Parakou après avoir été interpellées à l’entrée des bureaux de vote entrain de distribuer de l’argent pour l’achat de conscience. Tous ces faits, explique le candidat UP Judicaël Biaou ont été constatés par les éléments de la police républicaine. L’invité de bi news entend tout faire pour que les urnes reflètent les suffrages exprimés par les populations. Son combat: faire barrage au vol de suffrages et à la fraude électorale.