ALERTE :

    Covid-19 , Kristalina Georgieva salue l’objectif du Bénin d’accroître les dépenses de santé - Les Pharaons

    Kristalina-Georgieva

    Covid-19 ,  Kristalina Georgieva salue  l’objectif du Bénin d’accroître les dépenses de santé  

    SUIVRE LE GRAND DEBAT DES EXPERTS, DEUXIEME PARTIE

    A travers un communiqué publié le 18 mai 2020, le conseil d’administration du FMI approuve un décaissement de 125 millions de dollars en faveur du Bénin au titre de l’accord appuyé par la FEC. La décision du conseil d’administration permet de décaisser immédiatement 125,1 millions de dollars pour aider le Bénin à faire face à ses besoins de financement urgents résultant de la propagation de la COVID-19 et à en atténuer les répercussions économiques et sociales. Selon le FMI, les autorités ont mis en œuvre un plan de riposte qui accroîtra sensiblement les dépenses de santé et viendra en aide aux ménages vulnérables et aux entreprises touchées.

    LIRE LE COMMUNIQUE

    Le conseil d’administration du Fonds monétaire international a achevé la sixième et dernière revue des résultats économiques du Bénin dans le cadre d’un programme appuyé par un accord au titre de la facilité élargie de crédit (FEC). [1] L’achèvement de la revue ouvre la voie au décaissement de 91,931 millions de DTS (environ 125 millions de dollars), ce qui porte le total des décaissements au titre de l’accord à 187,43 millions de DTS (environ 254,8 millions de dollars).

    LIRE AUSSI : Résultats des Communales 2020 au Bénin, l’opposition crée la surprise

    L’accord triennal d’un montant de 111,42 millions de DTS (environ 151,5 millions de dollars, ou 90 % de la quote-part du pays) en faveur du Bénin a été approuvé le 7 avril 2017 (voir communiqué de presse n° 17/124). En achevant la sixième revue, le conseil d’administration a approuvé aussi la demande par les autorités d’une augmentation de 61,4 % de la quote-part du Bénin (76,013 millions de DTS, ou environ 103,3 millions de dollars) de l’accès aux ressources au titre de l’accord FEC afin d’aider les autorités à faire face aux besoins de financement urgents liés aux efforts qu’elles déploient pour maîtriser la propagation de la COVID-19 et en atténuer les répercussions économiques et sociales.

    LIRE AUSSI : Vidéo.Communales 2020 au Bénin, Comprendre le processus d’attribution des sièges

    À la suite des débats du conseil d’administration, M. Mitsuhiro Furusawa, directeur général adjoint et président par intérim, a fait la déclaration ci-après :

    « La forte dynamique de croissance du Bénin a été stoppée par la pandémie de COVID-19 et la fermeture des frontières avec le Nigéria. La croissance devrait fléchir et les perspectives sont très incertaines. Les autorités agissent rapidement pour faire face aux implications humaines et économiques de la crise sanitaire et économique, tout en préservant les gains durement acquis sur le plan budgétaire. Leur plan de riposte vise à accroître les dépenses de santé, à accorder des transferts monétaires aux ménages vulnérables e à aider les entreprises touchées.

    LIRE AUSSI :  Harouna DJINGAREY. La  position officielle de l’OMS sur le diagnostic de la Covid-19

    « Du fait du réaménagement considérable des priorités sur le plan des dépenses, il sera fondamental de gérer les finances publiques de manière saine et transparente. Un suivi rigoureux et un audit ex post de l’exécution des nouvelles mesures renforceront la responsabilisation et veilleront à ce que les fonds supplémentaires sont dépensés comme prévu.

    LIRE AUSSI : Covid 19 : Un bébé de 07 mois testé positif au Bénin

    « Lorsque les chocs perdront de leur intensité, les autorités comptent replacer les finances publiques sur leur trajectoire à moyen terme en maintenant le déficit en deçà du plafond régional pour préserver la viabilité budgétaire. Sur le front des réformes économiques, les autorités doivent continuer de chercher à moderniser l’économie béninoise, surtout en en diversifiant la structure, en améliorant le climat des affaires et en renforçant le secteur bancaire.

    LIRE AUSSI : Vidéos. Communales 2020 au Bénin, un chef de village vote 12 fois

    « Dans ce contexte difficile, les résultats obtenus dans le cadre de l’accord au titre de la FEC sont restés très satisfaisants, établissant de solides antécédents. Tous les critères de réalisation quantitatifs à fin décembre 2019 et tous les repères structurels sous revue ont été observés. »

     Département de la communication du FMI

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment