ALERTE :

    Ecole béninoise : Nouveau mode de paiement des factures d’eau et d’électricité - Les Pharaons

    eo

    Ecole béninoise : Nouveau mode de paiement des factures d’eau et d’électricité

     

    Olaitan IBIODOUN

     

    Récemment, le Gouvernement a dû prendre en charge les frais de règlement des factures de consommation d’eau potable et d’électricité des établissements scolaires publics. Une situation anormale puisque les subventions en faveur desdits établissements ont été entièrement libérées par l’Etat. C’est donc un acte avéré de mauvaise gestion. Le Gouvernement vient donc, en vue d’éviter les désagréments liés au non-paiement de ces factures, de réformer le mode de règlement.

    Ainsi, il a été décidé par le Gouvernement, de de confier le paiement de ces factures aux collectivités territoriales en ce qui concerne les écoles maternelles et primaires. Concrètement, la part des ressources réservées au paiement des factures d’électricité et d’eau dans la subvention de l’Etat allouée aux écoles sera désormais transférée aux communes qui en assureront la responsabilité. En cas de non-paiement, souligne le relevé du Conseil des Ministres, il y aura une amputation qui sera faite sur les ressources du Fonds d’Appui au Développement des Communes (FADeC) allouées à cette commune.

     

    Pour ce qui est des établissements d’enseignement secondaire, les chefs d’établissements seront dorénavant responsables du règlement des factures d’eau et d’électricité. Les ressources nécessaires seront directement versées dans le compte des établissements scolaires. Le non-paiement, par un chef d’établissement, malgré la mise à disposition de ressources, sera considéré comme un manque de performance.

     

    Cette réforme intervient, faut-il le préciser, pour mettre fin à la mauvaise gestion constatée dans ce secteur.


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment