ALERTE :

    #Bénin.Installation des conseils communaux. BR- FCBE, l’alliance “anormale” qui a déclenché la loi interprétative du code électoral - Les Pharaons

    gounou

    Bénin.Installation des conseils communaux.

    BR- FCBE, l’alliance “anormale”  qui a déclenché la loi interprétative du code électoral

    Qu’est-ce qui a bien pu motiver la proposition de loi en Interprétation et complétant la loi n°2019-43 du 15 novembre 2019 portant code électoral en république du Bénin ? La question déchaîne les passions et fait le lit à des envolées lyriques depuis ce mardi 2 juin 2020 où les députés de la 8ème législature ont adopté à l’unanimité la loi modificative du code électoral.

    LIRE AUSSI : Bénin/Cour constitutionnelle La loi interprétative du code électoral déclarée conforme à la constitution

    Une dizaine d’articles y ont été modifiés et induisent des changements dans le mode d’installation des organes dirigeants au niveau des conseils communaux et municipaux. 24 heures après ce vote, c’est le député Abdoulaye Gounou, président du groupe parlementaire ” Bloc Républicain” qui a fait une révélation sur l’élément déclencheur de cette initiative du législateur.

    LIRE AUSSI : #Covid-19 au #Bénin. L’Institut Français communique

    Au-delà du blocage observé çà et là avec l’échec ou le rejet des candidats proposés par les partis majoritaires, le député invité sur la chaîne nationale a insisté sur le cas de la commune de Kérou au Nord-Bénin. Au terme des résultats proclamés par la Commission électorale nationale autonome (Cena), sur les 25 sièges à pourvoir, le Bloc Républicain s’en sort avec quatre (4) conseillers communaux, l’Union Progressiste onze (11) conseillers communaux et la Force Cauris pour un Bénin Emergent dix (10) conseillers communaux.

    LIRE AUSSI : Pétrole.Des études pour la construction d’une raffinerie au #Bénin

    Selon le député Abdoulaye Gounou, au nom de l’accord politique qui lie l’UP et le BR, tous deux partis politiques de la mouvance, des directives avaient été données aux quatre conseillers communaux BR afin qu’ils apportent leur soutien au parti UP. Avec ce soutien, la FCBE, parti d’opposition deviendrait définitivement minoritaire avec ses 10 conseillers. L’UP pourrait ainsi faire élire son candidat au poste de Maire avec le suffrage majoritaire de 15 voix. Mais les choses ont tourné court.

    LIRE AUSSI : Pétrole.Des études pour la construction d’une raffinerie au #Bénin

    L’honorable Abdoulaye Gounou explique qu’en violation des directives du parti BR, le jour de l’installation du conseil communal, les 4 conseillers BR ont refusé de soutenir le parti UP. Plus révoltant, fait savoir Abdoulaye Gounou, les 4 élus BR qui se sont retirés ont ensuite contracté une alliance avec les 10 conseillers Communaux du parti FCBE. Cette alliance ”anormale et inacceptable” selon le député pro-Talon est un coup porté contre l’UP, un allié politique de la mouvance.

    LIRE AUSSI : #Covid-19 au #Bénin. L’ANCB  propose la nutrition comme un moyen de prévention contre le #Coronavirus

    Le Président du groupe parlementaire ”Bloc Républicain” qui se réjouit de l’adoption de la loi modificative du code électoral pense que les goulots d’étranglement sont ainsi levés et les élus locaux n’ont plus la latitude de faire ce qu’ils veulent au détriment des partis politiques. Avant l’ouverture des cérémonie d’installation des conseils communaux, les partis au pouvoir avaient exclus toute alliance avec le parti FCBE dans les mairies en ballottage. Le cas de Kérou sonnait comme un défi qui, s’il passait, pouvait faire école et fragiliser l’UP et le BR dans beaucoup d’autres communes au profit de la FCBE, seul parti de l’opposition.


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment