ALERTE :

    Bénin/Sécurité La police républicaine démantèle deux ghettos à Abomey-Calavi - Les Pharaons

    IMG-20200605-WA0015

    Bénin/Sécurité

    La police républicaine démantèle deux ghettos à Abomey-Calavi

    Gabin GOUBIYI

    La police républicaine poursuit ses opérations musclées en vue d’assurer la quiétude des paisibles populations. Au petit matin de ce vendredi 05 juin 2020, une patrouille organisée par les éléments du commissariat central d’Abomey-Calavi a permis de mettre la main sur un couple vendeur de chanvre indien. L’opération a permis d’interpeller les nommés Beri Isaac et Nouatin Benoîte au quartier Aïtchédji dans l’arrondissement central d’Abomey-Calavi. Les mis en cause ont été mis aux arrêts pour détention,usage et commercialisation de chanvre indien, un produit prohibé sur toute l’étendue du territoire national. Des amulettes servant de protection aux divorcés sociaux lors des opérations de braquage ont par ailleurs été retrouvés au domicile HOUNMAVO où résident les mis en cause. Le cerveau de la bande, le nommé Parfait HOUNMAVO serait en fuite selon les informations.

    Déjà en début de semaine, les éléments du commissariat central d’Abomey-Calavi,Jules Patipé, ont démantelé un ghetto implanté au cœur de la ville dans la cité Arconville, précisément en face du bar dénommé Jackpot à Abomey-Calavi. Le sieur Hounyè Épiphane, 29 ans, chauffeur de poids lourd demeurant au quartier Gbodjo est le cerveau de ce lieu de délinquance. Une quantité importante de chanvre indien a été arraisonné au cours de l’opération.

    De sources proches du commissariat central d’Abomey-Calavi, les mis en cause seront présentés à l’Ocertid et à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) dans les heures à venir.


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment