ALERTE :

    Covid-19 au #Bénin. Un plan social prévoit 74 milliards pour la relance socio-économique - Les Pharaons

    cotonou p

    Covid-19 au Bénin. Un plan social prévoit 74 milliards  pour la relance socio-économique

    Le gouvernement béninois viendra en appui aux personnes touchées par la pandémie du Coronavirus. L’information a filtré lors du conseil des ministres de mercredi 10 juin 2020. Le montant annoncé servira à soulager certaines catégories socio-professionnelles et à relancer l’économie.

    LIRE AUSSI : Diplomatie. Le #Bénin ferme son ambassade au Mali

    Le Bénin à l’instar des autres pays de la planète a été touché par la pandémie du Coronavirus. Les mesures prises par le gouvernement béninois aux premières heures de l’épidémie ont frappé de plein fouet plusieurs secteurs et entreprises. Après la prise en compte des doléances de divers acteurs, et une analyse de la situation, le gouvernement béninois a décidé de mettre en place un plan social pour permettre de relancer l’économie et soutenir , les entreprises et certaines catégories socioprofessionnelles. Il est donc annoncé la somme de 74 milliards, dont la gestion sera précisée en conseil des ministres du 10 juin 2020.

    Il est prévu pour les entreprises,  le  payement de 3 mois de loyers, la prise en charge des frais d’électricité sur 3 mois,  payement de 3 mois de salaires aux personnels déclarés,et  les  prêts dans les banques  et structures financières décentralisées,   sans intérêts, et sans frais de dossiers. Pour les artisans enregistrés, il leur sera payer le déficit de 3 mois, au prorata de leurs revenus estimatifs mensuels.

    LIRE AUSSI : Classement de Brand Africa 100. MTN, la marque la plus appréciée du continent Africain  pour la deuxième année consécutive 

    Fin avril 2020, les secrétaires généraux des centrales syndicales, et le patronat avait  adressé un mémorandum au gouvernement. Les signataires du document avaient  relevé que les entreprises béninoises, à l’instar de celles du monde entier, étaient  fortement impactées par la crise sanitaire mondiale liée à la maladie à Coronavirus (Covid 19) .   Le patronat et les syndicats, ont estimé qu’il est urgent de tenir davantage compte de la prédominance de l’économie informelle dans l’ensemble des activités du Bénin et de prendre des mesures appropriées.

    LIRE AUSSI : #Bénin.Capitulation de la Résistance, Nicéphore Soglo réagit

    Le gouvernement avait en amont procédé   dans le même mois,  au recensement de certains corps de métier touchés par les mesures de restriction imposées par la mise en place du cordon sanitaire.   L’opération avait pris en compte    tous les Béninois exerçant sur le territoire national les métiers de conducteurs de taxi-bus (“tokpa-tokpa”), autocar, taxi inter-ville, taxi/bus transfrontalier avec les pays voisins et assimilés, assistants chauffeurs par exemple, les tenanciers et employés de bars, restaurants, maquis et discothèques, d’artisans de la branche des soins corporels à savoir les coiffeurs, coiffeuses, esthéticiennes, professionnels d’onglerie.

    Josiane Bonou.

     


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment