ALERTE :

    Mesures de soutien financier et Covid-19 : Le Gouvernement muet face à la détresse des acteurs de l’école privée - Les Pharaons

    Mesures de soutien financier et Covid-19 : Le Gouvernement muet face à la détresse des acteurs de l’école privée

     

    Renaud A.

     

    A l’issue du Conseil des ministres du 10 Juin dernier, le Gouvernement a annoncé une pléiade de mesures destinées à atténuer les effets socio-économiques de la pandémie de la Covid-19 au Bénin. Le montant total à décaisser par l’Etat est évalué à plus de 74 milliards F Cfa et prend en compte de nombreux secteurs d’activités. Mais curieusement, rien n’est fait pour soulager les établissements d’enseignement privés, pourtant très impactés par la crise économique liée au coronavirus.

    Il est de notoriété publique que les effets économiques subséquents à la pandémie de la Covid-19 n’ont épargné aucun secteur d’activité dans le pays. Mais l’un des plus secoués est celui de l’enseignement privé. Au niveau des classes du primaire par exemple, seuls les écoliers du CM2 ont repris le chemin de l’école le 11 Mai dernier après plusieurs semaines congés forcés. Les enseignants des autres classes sont sans salaires depuis plusieurs et leurs familles sombrent progressivement dans la misère. Quant aux promoteurs d’écoles, ils ne savent plus à quels saints se vouer pour honorer leurs engagements financiers auprès des institutions bancaires. Ces acteurs espèrent depuis des lustres un coup de pouce de l’Etat béninois.

     

    Mais pour l’heure, le Gouvernement béninois est resté muet face aux cris de détresse des acteurs du système éducatif privé. En effet, dans la récente panoplie de mesures annoncer pour soutenir différents corps de métiers face aux effets socio-économiques de la pandémie de la Covid-19, ce secteur n’a pas été pris en compte. Ce qui n’a fait qu’accroitre le désarroi desdits acteurs. Mais Darius Ahouhouédji, le Président du Patronat des Écoles Privées du Bénin espère que le tir sera très vite corrigé par le Président Patrice Talon. Sous peine de mettre à mal toute l’école béninoise.


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment