ALERTE :

    #Benin/Mesures d’atténuation des effets du Covid-19 Alain Orounla explique les modalités d’un recensement complémentaire - Les Pharaons

    49974311357_36baa2390a_c

    Benin/Mesures d’atténuation des effets du Covid-19

    Alain Orounla explique les modalités d’un recensement complémentaire

    Omer ANIOUVI

    L’élan de solidarité nationale affichée par le gouvernement à travers la prise de mesures sociales de plus de 74 milliards par le Gouvernement pour soutenir les populations et les entreprises affectées par la pandémie du Coronavirus continue de susciter quelques interrogations quant à sa mise en œuvre. D’aucun s’interrogent notamment sur le sort réservé aux citoyens non pris en compte dans la répartition des fonds alloués aux mesures d’atténuation des effets du Covid-19 et de la relance des activités socio-économiques. Sur ces différentes interrogations, le ministre de la communication et de la poste, porte parole du gouvernement a apporté quelques éclaircissements jeudi dernier sur l’émission Actu matin de Canal 3 Bénin.

    Selon les explications du ministre Alain Orounla, aucun citoyen ne sera laissé en rade dans le cadre de cette solidarité gouvernementale. Il a expliqué que le gouvernement et son son chef ne sont nullement dans cette logique. Raison pour laquelle il est envisagé un rencensement complémentaire pour faire bénéficier tous les Béninois affectés de cette mesure. Nous ne sommes pas dans la démagogie ni l’improvisation, a indiqué le porte-parole du gouvernement qui a martelé que la mesure n’a aucune visée politique.

    Alain Orounla explique par ailleurs que le gouvernement reste préoccupé par le bien être des populations et entend mettre tout en œuvre pour impacter chaque citoyen.

    6 comments

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment