ALERTE :

    Johnson annonce un organisme pour lutter contre les inégalités raciales - Les Pharaons

    jonhson

    Johnson annonce un organisme pour lutter contre les inégalités raciales

    Le Premier ministre Boris Johnson a déclaré qu’il mettait en place une commission chargée d’examiner “tous les aspects des inégalités” à la suite des manifestations raciales en Grande-Bretagne.

    Écrivant dans le journal Telegraph lundi, Johnson a déclaré qu’il y avait “beaucoup plus que nous devons faire” pour lutter contre le racisme malgré “d’énormes progrès”, et a fait valoir que la “substance” du problème devait être abordée, plutôt que les “symboles” .

    Il y a eu des manifestations Black Lives Matter dans des villes du Royaume-Uni depuis l’assassinat par la police de George Floyd, un homme noir non armé, aux États-Unis, le 25 mai, et samedi, des groupes d’extrême droite se sont rassemblés à Londres pour lutter contre l’antiracisme. manifestants.

    “Il est temps qu’une commission intergouvernementale se penche sur tous les aspects des inégalités – dans l’emploi, dans les résultats en matière de santé, dans les milieux universitaires et dans tous les autres domaines”, a écrit Johnson dans l’article, qui a également été publié en ligne dimanche soir. .

    “Nous devons nous attaquer à la substance du problème, pas aux symboles”.

    Les militants de la course ont appelé à la suppression des statues représentant des personnages historiques, et le renversement d’une statue du marchand d’esclaves Edward Colston au XVIIe siècle dans la ville portuaire de Bristol, dans le sud-ouest du pays, est considéré comme un moment déterminant du mouvement britannique Black Lives Matter.

    Mais Johnson a insisté pour qu’une sculpture en bronze du chef de guerre Winston Churchill – qui, selon certains militants, était raciste – devant le Parlement britannique à Westminster, devrait rester en place.

    “Nous devons aborder le présent, ne pas essayer de réécrire le passé – et cela signifie que nous ne pouvons pas et ne devons pas nous laisser entraîner dans un débat sans fin sur la figure historique bien connue qui est suffisamment pure ou politiquement correcte pour rester à la vue du public”, a écrit le Premier ministre.

    Johnson a condamné les “voyous” qui se sont rassemblés samedi dans le centre de Londres pour “protéger” la statue de Churchill, qui a été défigurée ces dernières semaines.

    AFP / Tolga AKMENÀ Londres, les autorités sont montées à bord de plusieurs statues, dont l’une du leader de la Seconde Guerre mondiale, Winston Churchill

    “Il était absolument absurde qu’une charge de voyous d’extrême droite et de garçons bovver se soit réunis ce week-end à Londres avec pour mission de protéger la statue de Winston Churchill”, a écrit le premier ministre de 55 ans et biographe de Churchill.

    “Il était un héros, et je m’attends à ce que je ne sois pas le seul à dire que je résisterai à chaque respiration de mon corps à toute tentative de retirer cette statue de la place du Parlement, et le plus tôt sera son bouclier protecteur, mieux ce sera.”

    Johnson a suggéré qu’au lieu de démolir des statues, davantage devrait être construit de personnes considérées comme “dignes de commémoration” par la génération actuelle.

    Le Premier ministre a été qualifié de raciste lui-même à la suite d’un article paru dans le Telegraph en 2002 dans lequel il qualifiait les Noirs de “piccaninnies” avec des “sourires de pastèque”.

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment