ALERTE :

    Bénin/Société : Des voyageurs dénoncent des ratés dans la restitution des passeports - Les Pharaons

    Screenshot_20200616-202146_1592335333107

    Bénin/Société :

    Des voyageurs dénoncent des ratés dans la restitution des passeports

    Renaud A.

    C’est un véritable cafouillage que dénoncent les passagers des vols à destination du Bénin. A en croire des voyageurs dont les passeports ont été confisqués à leur descente à l’aéroport international de Cotonou en attendant les résultats définitifs des tests de dépistage à la Covid -19, les prestations sont très mal organisées, voire inexistantes.
    Conformément aux récentes mesures du Gouvernement, tout passager entrant sur le territoire béninois par l’aéroport Bernardin Cardinal Gantin de Cotonou est soumis systématiquement à plusieurs tests de dépistage de la covid-19. Parmi ces tests figure la recherche de génome virale, c’est-à-dire la PCR. A en croire les propos du Ministre de la Santé Benjamin Hounkpatin le 12 Mai dernier à l’aéroport de Cotonou, les voyageurs sont convoqués 48 heures après les prélèvements sanguins pour que leurs soient communiqués les résultats des PCR. Mais en attendant, leurs passeports leurs sont confisqués à leur arrivée dans le pays et leurs seront restitués au moment des rendus des résultats de la PCR, soit 48 heures après qu’ils ont foulé le sol béninois.
    Mais curieusement, rien ne passe comme prévu en ce qui concerne la restitution des passeports. Des passagers revenus il y a une semaine ne sont toujours pas rentrés en possession de leurs pièces d’identité. Certains ont été par exemple invités à venir les retirer le lundi dernier, soit 05 jours après leur arrivée au Bénin, au lieu des 48 heures prévues. Mais une fois sur le site dédié à l’exercice au niveau du Palais des Congrès de Cotonou, ils n’ont trouvé personne à qui s’adresser. Le site était vide, à leurs dires. Les informations qu’ils ont prises renseignent que ce service n’est pas organisé de manière fixe et se faisait visiblement selon les humeurs des commis à la tâche.
    Pire, certains passagers du même vol de Air France du Mercredi 10 Mai dernier n’ont toujours pas été contactés, comme nous le confirme Dame A., une Béninoise résidant à Paris. Elle raconte avoir rencontré sur place des passagers dans le même cas, mais dont les passeports ont été confisqués depuis le 27 Mai dernier.
    Des voyageurs ont déjà été contraints de reporter leur retour en France suite à cette malheureuse situation. D’autres se retrouvent dans l’impossibilité de faire des courses administratives pendant des jours dans le pays, puisque étant sans pièces d’identité. Des Allégations qui montrent à l’évidence la pagaille qui règne au niveau de l’organisation de ce service. Il est à espérer alors que les autorités compétentes réagissent promptement face à cette véritable anarchie qui n’honore guère le Bénin.

    One comment

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment