ALERTE :

    Covid 19 au #Bénin. Le communiqué de la SONEB qui ravive la polémique après les coupures à Calavi - Les Pharaons

    Caamille-DANSOU1

    Covid 19 au Bénin.

    Le communiqué de la SONEB qui ravive la polémique après les coupures à Calavi

    Camille Dansou, Directeur de la SONEB

    Camille Dansou, Directeur Général de la SONEB a réagi suite aux dénonciations des abonnés de la Société. Les populations de l’Atlantique  en début de semaine, ont formulé des plaintes liées aux coupures d’eau en pleine période de Covid-19, en violation des mesures  gouvernementales pour atténuer les effets de la crise sanitaire. A travers un communiqué, la Direction a réagi, mais n’a pas mis fin à la polémique.

    LIRE AUSSI : #Covid-19 au #Bénin. 75% des  cas,localisés dans trois départements, voici les zones à risque

     “La suspension de la fourniture d’eau s’opère uniquement chez les abonnés qui restent devoir de nombreuses factures antérieures à mars 2020, échues et impayées. Les factures des mois de Mars et Avril 2020 sont en cours de distribution et ne sont pas objet de recouvrement forcé. La SONEB n’a donc suspendu aucun client débiteur de la période de crise du Covid-19.” Ainsi se résume le communiqué.

    LIRE AUSSI :  Covid-19 au #Bénin: Quand la Soneb en rajoute à la fracture sociale

    Selon nos investigations, des abonnés de la zone d’Abomey Calavi ont  été coupés pour des factures de Février et Mars 2020, le lundi 14 juin 2020.  En effet, les nouvelles factures n’ont pas été distribuées, mais certains agents de la SONEB ont procédé à un recouvrement forcé, et on procédé à des coupures.

    LIRE AUSSI :  Bénin/Société Coupures, baisses de pression, eau trouble : le calvaire des abonnés de la SONEB

    Ces coupures opérées pour des factures hors Covid-19,  sont en totale contradiction avec le conseil des ministres du  mercredi 13 mai 2020. Le gouvernement avait  pris des mesures pour rendre disponible en urgence l’eau potable dans les établissements scolaires publics.   1104 polices d’abonnement souscrites par les écoles primaires sur le réseau de la Société nationale des eaux du Bénin (Soneb), parmi lesquelles  175 sont résiliées depuis plusieurs années, ont été réactivées en urgence. Ceci pour faciliter surement la disponibilité de l’eau, premier élément indispensable au lavage des mains en cette période de pandémie. Une opération capitale conseillée aux populations pour freiner la propagation de l’épidémie.

    LIRE AUSSI :  Bénin/Accès à l’eau Le raccordement au réseau de la Soneb désormais gratuit pour les entreprises et les industries

    Le Communiqué de la SONEB  reste silencieux sur le précédent grave des  coupures d’eau en période de crise sanitaire, mais confirme sur un autre plan , les dysfonctionnements observés au niveau du service de recouvrement de la structure. En effet, d’autres plaintes des abonnés qui sont remontées à notre rédaction, indiquent que pendant cette  période de Covid-19, il est quasi impossible de payer les factures au niveau des guichets de cette société. Les agents évoquent des problèmes de connexion,   de monnaie et autres. Carine M.  domiciliée  à Godomey,  a confié à notre rédaction avoir été à 4 reprises dans l’agence de Cococodji avant de payer sa facture du mois de Février-Mars 2020.

    LIRE AUSSI :  Bénin/Société : Une nouvelle décision du gouvernement pour lutter contre le Covid-19 dans les établissements scolaires publics

    « En vue d’accompagner le gouvernement dans la gestion de la crise sanitaire du coronavirus Covid 19 et tenant compte de l’impact économique et social des mesures prises par l’État vis-à-vis des populations, je vous invite à surseoir provisoirement à toutes actions de recouvrement forcé en ces moments critiques »avait  demandé  le Directeur de la SBEE, Société Béninoise d’Energie Electrique,   à  ses directeurs  régionaux. La  SBEE cumule des impayés depuis des années. “La SBEE  n’a procédé à aucune coupure , on se demande dans quelle logique les agents la SONEB ont coupé pour des factures antérieures à la période Covid-19” s’interrogent les abonnés de la structure concernés par la coupure observée à Abomey Calavi.

    LIRE AUSSI : Bénin/Société : 493 milliards mobilisés pour l’approvisionnement en eau potable en 2019.

    A l’instar des pays touchés par la pandémie, le Bénin a vu son économie s’arrêter. Des millions de béninois  sont au chômage forcé, et vivent dans une grande difficulté. Le gouvernement du Bénin a pris des mesures d’atténuation à hauteur de 74 milliards, appréciées par les populations. Le Président du Patronat dans une déclaration de presse a parlé de mesure historique.  Dans ce contexte, et au moment où les gestes barrières doivent être strictement observés,  la coupure d’eau parait maladroite. La pandémie mondiale de coronavirus a mis en évidence en effet,  l’importance vitale de l’accès à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène.

    G. Salomon.

     

     

     


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment