ALERTE :

    #Covid-19. Le #Bénin reçoit un signal de la Chine - Les Pharaons

    49758798227_d376ca7132_c

    Covid-19. Le Bénin reçoit un signal de la Chine

    La crise épidémiologique liée à la COVID-19 ne s’étiole pas. Alors que les scénarii cauchemardesques annoncés par l’organisation mondiale de la santé (OMS), le secrétaire général de l’ONU et certains experts du monde pour l’Afrique semblaient être un mauvais sort vite conjuré, ces derniers jours, la pandémie du Coronavirus frappe de plein fouet beaucoup de pays sur le continent.

    LIRE AUSSI : #Covid-19 . De nouveaux décès enregistrés, les chiffres du 17 juin au #Bénin.

    Premier pays a avoir opté pour le port systématique de masque, le Bénin est confronté a une courbe montante des cas positifs de Covid-19. A la date de 17 juin 2020, le Bénin compte 572 cas positifs au Covid-19, avec 326 personnes sous traitement, 237 personnes guéries et 9 décès. Ce bilan lourd montre que le nombre de cas positifs a doublé en une semaine. En 24h, les autorités sanitaires ont annoncé 40 nouveaux cas positifs enregistrés.

    LIRE AUSSI : #Bénin. Le Maire de la ville de Porto-Novo,   Charlemagne YANKOTY, reçu par le Président de l’Assemblée Nationale

    Il y a quelques jours encore, le Bénin avait l’un des taux les plus faibles en terme de personnes infectées à la Covid-19. Cet exploit était lié comme l’ont reconnu plusieurs experts, aux mesures barrières spécifiques et adaptées prises par le gouvernement béninois. Il s’agissait du cordon sanitaire érigé autour d’une quinzaine de villes, périmètre considéré comme foyer de l’épidémie, la fermeture des écoles et universités, des lieux de cultes, des bars, restaurants, des buvettes, discothèques, l’interdiction des transports en commun, la réduction au strict minimum des déplacements, etc.

    LIRE AUSSI : Bénin/Société : Des voyageurs dénoncent des ratés dans la restitution des passeports

    Tenant compte de la maîtrise de la crise, il y a environ 3 semaines, l’exécutif béninois a décidé de l’assouplissement progressif des mesures de restriction anti Covid-19. Dans une dynamique de relance économique et d’un retour à la vie normale, les écoles, les universités, les lieux de cultes, les bars et buvettes ont rouvert. Le transport en commun de personnes a été autorisé et seuls le lavage des mains, le port de masque et la distanciation sociale sont maintenus.

    LIRE AUSSI : Covid-19 au #Bénin: Quand la Soneb en rajoute à la fracture sociale

    L’observance stricte de ces trois mesures devrait permettre d’éviter que le Bénin ne devienne un foyer de l’épidémie. Mais les cas positifs à la Covid-19 ne cessent d’augmenter. Dans les espaces publics, les bars, buvettes, écoles, universités et autres, il y a un relâchement dans l’observance des gestes barrières. Tout porte à croire que la Covid-19 est tombée dans une phase de banalisation malgré l’augmentation des cas positifs et des décès suite à l’assouplissement des mesures barrières. Beaucoup appellent déjà le gouvernement à réhabiliter les mesures de restriction surtout après la mort d’un parlementaire la semaine dernière pour cause de Covid-19.

    LIRE AUSSI : Covid 19 au Bénin. Les dernières données écrasantes et le point des nouveaux cas

    Des proches du député décédé ont été d’ailleurs testés positifs à la Covid-19. Des soupçons pèsent aussi sur d’autres honorables députés de la 8ème législature. Si la courbe de la pandémie maintient son rythme de progression avec les décès et les cas positifs, le Bénin peut frôler le pire. Même si le contexte des deux pays n’est pas le même, le Bénin pourrait aller à l’école de la Chine, pays d’où est parti le virus. Craignant une deuxième vague de l’épidémie après une reprise normale de la vie, la Chine se confine à nouveau.

    A Pékin, des écoles, universités, centres culturels, ludiques et sites de boucheries sont fermés après d’autres cas positifs au Covid-19 détectés. Le Bénin n’ayant pas opté depuis le début pour un confinement général de sa population devra, pour préserver la vie de ses citoyens, redéfinir de nouvelles mesures barrières afin de stopper rapidement la propagation du Coronavirus Covid-19.


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment