ALERTE :

    #Bénin/Cour constitutionnelle L’ambassadeur du Japon au cabinet de Joseph DJOGBENOU - Les Pharaons

    FB_IMG_1592548247342

    Bénin/Cour constitutionnelle

    L’ambassadeur du Japon au cabinet de Joseph DJOGBENOU

    L’ambassadeur du Japon au Bénin, Kiyofumi KONISHI, a fait ses adieux au Président de la Cour constitutionnelle, le Professeur Joseph DJOGBENOU, ce jeudi 18 Juin 2020. Le diplomate nippon, en fin de mission, est venu lui exprimer sa gratitude pour le soutien et la bienveillance dont il a bénéficié durant les trois années et 8 mois passés au Bénin.

    Lors de l’audience que lui a accordée le Président de la Cour constitutionnelle, l’ambassadeur Kiyofumi KONISHI a fait un tour d’horizon de la coopération bilatérale entre son pays et le Bénin.
    Face à la presse au terme de cette audience d’au revoir, le diplomate nippon a relevé l’excellence des relations entre Cotonou et Tokyo. Il a évoqué la bonne santé financière du Bénin à travers la note du Standard & Poor’s. Cette notation est liée selon lui, à l’amélioration de la gestion macroéconomique du pays notamment la réduction progressive du déficit budgétaire.

    Il a fait remarquer qu’il a aussi œuvré pendant son séjour au Bénin à la densification des relations entre les deux pays dans les domaines de l’éducation, de la diplomatie, de la culture, du tourisme, de la sécurité alimentaire, de la santé avec la construction de l’hôpital d’Allada.
    Né le 28 juin 1956 à Wakayama, au Japon, Kiyofumi Konishi a présenté ses lettres de créance au chef de l’Etat, Patrice Talon, le lundi 14 novembre 2016. Après 44 mois de bons et loyaux services en terre béninoise, l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Japon près le Bénin quitte Cotonou le mois prochain pour le ministère des affaires étrangères du Japon à Tokyo. Le nom de son successeur sera communiqué au chef de la diplomatie béninoise ce vendredi 19 juin 2020.


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment