ALERTE :

    #Présidentielle 2021 au #Bénin Le parrainage n’est pas un verrou selon Alain Orounla - Les Pharaons

    49974311357_36baa2390a_c

    Le ministre de la communication et de la poste, porte-parole du gouvernement était ce dimanche sur un plateau d’émission télévisée. Avec méthode et maestria, Alain Orounla a abordé les grandes questions d’actualité face aux deux animateurs de l’émission. Sur la question du parrainage par exemple, le ministre de la communication s’est voulu clair.

    A l’en croire, “C’est une vue de l’esprit que de penser que les parrainages ne sont pas à la disposition de tout le monde”.

    Il va insister sur le fait que le parrainage n’est pas une nouveauté. Ce système a été expérimenté certaines grandes démocraties, a-t-il indiqué. Pour la présidentielle de 2021, le jeu reste ouvert selon Alain Orounla qui a martelé que

    “Le parrainage n’est pas un verrou”.

    Le seul verrou pour lui, reste la limitation du mandat présidentiel à deux dans la constitution. Sur la question de la présence ou non du Chef de l’Etat dans le starting-block de l’élection présidentielle prochaine, Alain Orounla va laisser entendre que la question n’est pas encore à l’ordre du jour et relève de la décision personnelle du président de la République quoique les appels de ses soutiens se multiplient à l’effet de susciter son second mandat. Mais pour l’heure Patrice Talon reste préoccupé par une fin glorieuse de son mandat, va conclure l’avocat de profession.

    Gabin GOUBIYI



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment