ALERTE :

    La famille de George Floyd poursuit au civil la ville de Minneapolis - Les Pharaons

    floyd

     La famille de George Floyd a porté plainte mercredi au civil contre la municipalité de Minneapolis et quatre policiers pour leur responsabilité dans la mort de cet Afro-Américain lors de son arrestation fin mai dans la ville du nord des États-Unis, ont annoncé ses avocats.

    « Ce n’est pas seulement le genou de l’agent Derek Chauvin sur le cou de George Floyd pendant 8 minutes et 46 secondes, c’est le genou de tout le service de police de Minneapolis (…) qui l’a tué », a affirmé Ben Crump, principal avocat de la famille, devant le tribunal de la ville.

    Sa mort a provoqué un mouvement de colère inédit depuis les années 1960 aux États-Unis contre le racisme et les violences policières, qui s’est propagé dans le monde entier, avec des manifestations aux cris de « Black Lives Matter » (les vies noires comptent).

    Renvoyé de la police avec trois autres agents présents lors des faits, Derek Chauvin sera jugé pour meurtre et ses ex-collègues pour complicité.

    La mairie de Minneapolis a pour sa part décidé de transformer sa police pour créer un « nouveau modèle » de sécurité publique.Ben Crump n’a pas dévoilé le montant demandé à la municipalité, expliquant simplement qu’il voulait s’assurer que la famille soit à l’abri du besoin « pour l’éternité ».

     La mort de George Floyd, alors qu’il ne présentait aucun danger pour les agents, est un « moment charnière » pour se pencher sur la question des brutalités policières contre la minorité noire aux États-Unis, a affirmé Ben Crump.

    Il a cité une étude de l’American Journal of Public Health datant de 2018, selon laquelle un homme noir a environ trois fois plus de risques d’être tué par la police qu’un homme blanc, alors que la communauté noire compte pour 13 % de la population.

    Equipe Les Pharaons



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment