ALERTE :

    Urgent. Le conseiller déchu Ousmane Traoré, accuse Aboubakar Yaya. - Les Pharaons

    yaya l

    Le conseiller déchu, membre des Forces Cauris pour un Bénin Emergent est monté au créneau après l’invalidation de son siège par la Cour Suprême. De sources concordantes, il a implicitement pointé l’actuel maire comme  celui par qui le malheur est arrivé. Selon ses premières révélations, la crise qui secoue actuellement le Conseil Communal de Parakou a pour racine le Yaya Aboubakar. Il accuse le Maire, d’être à la base de sa déchéance.

    LIRE AUSSI :  Mise en oeuvre des ODD. Le  Bénin désigné par le FMI parmi les cinq premiers pays pour sa transparence 

    La Cour Suprême   vient de rendre une décision invalidant un siège  du parti Forces Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE) dans la commune de Parakou ce jeudi 16 juillet 2020. Selon les  indiscrétions, c’est en élu FCBE , Chef d’Arrondissement qui a déposé le recours en invalidation du siège de Ousmane Traoré . La Cour Suprême a  pris sa décision après avoir écouté toutes les parties.  Le Conseiller déchu,  a reconnu qu’il traîne une condamnation de   12 mois d’emprisonnement assorti de sursis  pour escroquerie. L’invalidation de son siège, entraîne  selon la loi  celle de son suppléant.

    Après la décision de la Cour, le  conseiller déchu n’a pas tardé à réagir. Il a dans la même soirée de ce jeudi, désigné le maire actuel comme étant celui qui a usé de manipulation pour qu’un recours soit déposé contre son élection. De source digne de foi, l’actuel maire voulait positionner un de ses proches au sein du Conseil Communal. Selon nos informations, Ousmane Traoré avait voté contre Aboubakar Yaya lors de la désignation du maire à Parakou.

    En effet , le jeudi 28 mai 2020, le scrutin pour l’élection du maire de Parakou,   avait été  reporté.   Contre toute attente le candidat proposé par la liste majoritaire, les  Forces Cauris pour un Bénin Emergent (Fcbe) n’avait pas été  pas élu au prime abord. Yaya Aboubacar avait  essuyé un échec parce que des conseillers FCBE avaient rejeté sa candidature.  Alimatou Abdoulaye, avait  été proposée à sa place .

    LIRE AUSSI : #Bénin/Politique Le nouveau parti de l’opposition créé en catimini

    La crise n’est donc pas terminée au sein des FCBE,  en dépit des annonces faites , pour afficher l’unité du parti. Elle prend une nouvelle allure avec ce nouvel épisode. Le Conseil Communal de Parakou, finira son mandat avec 32 conseillers. L’élection du nouveau maire se fera dans deux semaines, mais  tous les partis en compétition gardent leurs chances intactes.

     

    Equipe Les Pharaons


    One comment

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment