ALERTE :

    Cour constitutionnelle Yaya Aboubakar et Rachidi Gbadamassi écoutés ce mardi - Les Pharaons

    IMG-20200720-WA0470

    L’affaire relative aux propos régionalistes tenus courant février dernier par l’ancien ministre Yaya Aboubakar refait surface. La première chambre de mise en état de la Cour constitutionnelle examinera ce dossier au cours de son audience de demain, mardi 21 juillet 2020.

    On se rappelle que le ministre Yaya Aboubakar, actuel maire de Parakou, s’était vertement insurgé contre le fait que le secrétaire général de la mairie de Parakou soit un “Somba” plutôt qu’un parakois. Des propos taxés de régionalistes qui, à l’époque, avaient suscité une avalanche de réactions.

    A la suite des réprobations ayant suivi cette “bourde” d’une des personnalités les plus respectées de Parakou, Aboubakar Yaya était revenu repréciser l’esprit de ces propos, et présenté publiquement ses excuses aux communautés mises en index par lui. Ces remords n’ont pas empêché le député Rachidi Gbadamassi d’introduire un recours à la Cour constitutionnelle à l’effet de voir déclarer contraires à la constitution, les déclarations de son adversaire politique.

    C’est de ce dossier que connaîtra la première chambre de mise en état de la Cour constitutionnelle ce mardi. Les deux personnalités sont dûment invitées à produire leurs moyens au cours de cette audience. Visiblement, les déboires s’enchaînent pour l’ancien ministre d’État de Boni Yayi qui, après le récent revers subi par son parti politique, vient de se faire rattraper par un dossier qu’on pensait rangé aux oubliettes.

    Gabin GOUBIYI



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment