ALERTE :

    Coronavirus.Deux promoteurs de boite de nuit en garde à vue au Bénin - Les Pharaons

    le-mix-bar-club-cotonou

    Ce lundi 20 juillet à Cotonou, deux promoteurs de boite de nuit ont été placés en garde à vue. Il est reproché à ces derniers,d’avoir bravé l’interdiction d’ouverture prononcée par le gouvernement , dans le cadre des mesures prises pour freiner la propagation du Coronavirus.

    Les deux promoteurs seront présentés au Procureur de la République, le Jeudi 23 juillet prochain. A Cotonou la plus grande ville du Bénin, et foyer de l’épidémie de la Covid 19, les boites de nuit, restaurants et autres bars ont maintenu leurs activités, malgré les mesures gouvernementales. Le ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin à la faveur d’une sortie médiatique avait rappelé aux populations, les bonnes manières en cette période de pandémie. Il a également dans un contexte marqué par la flambée des cas, invité les béninois à une grande responsabilité.

    Les autorités béninoises avaient assoupli les mesures prises depuis le mois de mars 2020. Malgré la levée du cordon sanitaire, le ministère de la santé avait maintenu plusieurs restrictions. Depuis le 2 juin 2020, les lieux de culte ont été autorisés à rouvrir pour recevoir les fidèles. Les responsables religieux ont été appelés cependant, à veiller à   faire observer le port de masque, le lavage des mains et le respect de la distance de sécurité sanitaire d’un mètre minimum entre personnes.

    Concernant les  bars , les  promoteurs et responsables ont été obligés à faire observer, les mesures de prévention édictées, à savoir : la mise en place de dispositif de lavage ou d’aseptisation des mains et  l’observance de la distance de sécurité sanitaire d’au moins un mètre entre usagers. A contrario , l’ouverture des discothèques et les cérémonies de réjouissance avaient été interdites  jusqu’à nouvel ordre. Les plages restent également interdites d’accès.

    Equipe Les Pharaons



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment