ALERTE :

    LNB/Taxe sur les jeux de hasard Gaston Zossou lève le voile sur l’usage des 15% de contribution libératoire - Les Pharaons

    Screenshot_20200724-105723_1595584663776

    Dans une note circulaire n°439/LNB/DG/DE/DF en date du 20 juillet 2020, le Directeur général de la Loterie nationale du Bénin, Gaston Zossou a informé les parieurs qu’il sera désormais prélevé une contribution spéciale libératoire sur les gains versés aux gagnants des jeux de hasard. Cette contribution spéciale est estimée à 15% des gains de toutes natures et est à prélever à la source avant tout versement aux clients. La nouvelle qui a suscité un tollé dans les rangs des amoureux des jeux de hasard a aussi laissé place à toutes sortes d’interprétations. Si les parieurs, premiers concernés par cette contribution spéciale libératoire de 15% se sont contentés d’exprimer leurs frustrations, beaucoup d’autres citoyens se sont plutôt posés des questions sur l’usage qui sera fait de ces fonds à prélever sur les gains à la source.

    Réceptif à ces interrogations et amertumes fondés sur le manque d’informations, le Directeur général de la Lnb, Gaston Zossou a apporté des clarifications ce mercredi 22 juillet 2020 sur une chaîne de télévision privée. Le Dg/Lnb invite tout d’abord les parieurs à s’arc-bouter sur le sens de l’effort. Selon Gaston Zossou, le payement de cette contribution spéciale libératoire de 15% sur les gains des jeux de hasard est une taxe qui renforce le sentiment d’appartenance à la communauté. ” (…) Il faudra un effort de tous, nous allons les payer tous, nous joueurs, nous parieurs”, a lancé le Directeur général de la Lnb qui galvanisait ainsi les amoureux des jeux de hasard. A l’en croire, il n’est pas question que l’engouement à jouer s’effrite dans les rangs des parieurs après l’instauration de cette contribution spéciale libératoire de 15%.

    Cette taxe a un fondement légal, renseigne Gaston Zossou qui rappelle l’article 194 nouveau du code général des impôts. Cet article qui est intégré aux dispositions de la loi de finances en vigueur depuis 2017 institue une contribution spéciale libératoire sur les gains versés aux gagnants des jeux de hasard par la retenue à la source de 15%. Quant à ceux qui s’interrogent sur la destination de ces fonds, Gaston Zossou explique que le gouvernement se servira de ces ressources pour réaliser les infrastructures de santé, les infrastructures routières et assurer la sécurité des citoyens. Cette contribution spéciale libératoire de 15% va s’ajouter aux ressources déjà à disposition du gouvernement pour assurer le bonheur aux populations, a confié le Directeur général de la Loterie nationale du Bénin Gaston Zossou.

    admindios



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment