ALERTE :

    #Bénin/Média : UPMB: Après un an d’exercice, Zakyath Latoundji dresse un bilan des actions menées - Les Pharaons

    Screenshot_20200803-085147_1596441136163

    03 août 2019 – 03 août 2020. Cela fait exactement un an que l’équipe dirigée par Zakyath Latoundji a pris les rênes de l’Union des Professionnels des Médias du Bénin (UPMB), pour le compte de sa 6ème mandature. Occasion pour la journaliste de dresser un bilan des actions menées. Avant d’exposer pêle-mêle le point des activités, elle a fait savoir qu’en douze mois d’activités, son équipe s’est attelée à faire de l’UPMB une organisation crédible au service du mieux-être des professionnels des médias du Bénin, de la liberté de presse et du droit du citoyen d’être informé et mieux informé. Lire l’intégralité de son message:

    Chères consœurs, chers confrères, chers professionnels des médias du Bénin*,

    Un an déjà que dans une ambiance confraternelle et pleine d’espérance, vous nous aviez confié les rênes de l’Union des Professionnels des Médias du Bénin (UPMB), notre faîtière, pour le compte de sa 6ème mandature.

    Nous sommes une équipe de quinze jeunes, dynamique et ambitieuse volontairement engagée à faire de notre union un syndicat fort.

    Au terme de la première année d’activités, il n’y a pas de plus noble devoir que de vous exprimer notre gratitude et de nous soumettre à la reddition de comptes au sujet de nos initiatives en droite ligne avec nos engagements à votre endroit depuis notre prise de fonction le 05 septembre 2019.

    En douze mois d’activités, nous avons travaillé à faire de l’UPMB une organisation crédible au service du mieux-être des professionnels des médias du Bénin, de la liberté de presse et du droit du citoyen d’être informé et mieux informé.

    Pour le compte de cette première année de notre mandature, près de 300 journalistes exerçant au sein des télévisions, radios, presse écrite et presse en ligne sur l’ensemble du territoire national ont été formés. Car Contribuer à la formation et à la remise à niveau de tous les professionnels des médias est l’une de nos préoccupations constantes.

    Convaincus que l’avenir de la presse béninoise réside dans la spécialisation des acteurs et dans la pratique de l’investigation, nous y avons investis toutes nos forces.

    Sur le chantier de la formation, l’Union a raffermi ses liens avec les établissements de formation afin de permettre aux journalistes, graphistes, techniciens, caricaturistes photojournalistes de bénéficier de bourses pour se perfectionner.

    Au cours de cette première année d’activités, les femmes des médias n’ont pas été oubliées.

    En plus des actions de la Cellule des Femmes de l’UPMB (CFU), la 6ème mandature a pris fait et cause pour le Genre et pour une meilleure participation des femmes à la vie des médias au Bénin.

    Dans ce sens, l’UPMB a amélioré le taux de participation des femmes à toutes ses activités de formations, plaidoyers et sensibilisations.

    Nous avons institué une rencontre périodique d’échanges entre femmes des médias et mis en place la Cellule d’aide et d’assistance juridique aux professionnels des médias victimes de tout type d’abus (sexuel, judiciaire…) ou attrait devant la justice dans l’exercice de leur profession.

    Mais, en une année de gestion de notre Union, tous les défis n’ont pas encore pu être relevés.

    De nombreux chantiers nous attendent et nécessitent votre soutien constant au cours des deux prochaines années.

    Il s’agit, entre autres, de la relecture du code du numérique, la relance de notre mutuelle de santé pour faciliter l’accès aux soins à tous les professionnels des médias du Bénin, le respect de la Convention collective, le recensement de tous les professionnels des médias du Bénin, l’établissement de la carte de membre et la délivrance continue de la carte de presse.

    La vitalité de l’UPMB est tributaire de l’engagement individuel et collectif de tous les acteurs des médias. C’est pourquoi, il est un impératif pour chacun de nous de s’acquitter de ses droits à l’UPMB pour jouir pleinement des avantages liés à ce statut.

    C’est le lieu d’adresser la gratitude de l’UPMB à tous ses partenaires dont l’appui technique et financier est fortement apprécié.

    L’Unicef Bénin, la Fondation Friedrich Ebert, Plan International Bénin, l’Ambassade des Pays-Bas au Bénin, l’Ambassade de Chine au Bénin, la Société civile béninoise à travers l’ONG ALCRER, Social Watch Bénin, Wanep-Bénin entre autres, qui appuient l’UPMB pour faire jouer aux médias leur partition dans le processus de développement de notre cher et beau pays, le Bénin.

    Trouvez ici l’expression de notre reconnaissance.

    Avec vous et pour vous, nous relèverons de grands défis pour la presse béninoise !

    Zakiatou O. LATOUNDJI

    Présidente de l’UPMB

    admindios


    329 comments

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment