ALERTE :

    5 ans de Gouvernance Talon. Le Dr. Aimé Tcheffa parle de trois prouesses et relève une faiblesse - Les Pharaons

    Aime tcheffa

    Le Bénin a célébré ce 1er août 2020, le soixantième anniversaire de son indépendance. Plusieurs autres pays de l’Afrique subsaharienne fêtent aussi en ce huitième mois de l’année, les 60 ans d’indépendance. Au bout de 6 décennies d’autonomie retrouvée et d’affranchissement vis-à-vis du colon, plusieurs Présidents se sont succédé à la tête des jeunes États. Pour évaluer le parcours en terme de gouvernance et de progrès, ce dimanche 3 août 2020, la Maison de Productions Bi news a reçu le Docteur Aimé Tcheffa, Sociologue politique et chercheur au Centre d’Etude Prospective en Afrique pour le Développement ( Cepad).

    Dans l’une des séquences de son analyse des progrès réalisés par le Bénin ces 30 dernières années, le docteur Aimé Tcheffa a identifié trois pôles de réussite et une faiblesse à mettre à l’actif du régime du Nouveau Départ.

    Selon le sociologue politique, Patrice Talon a fait de prouesse essentiellement sur trois points. ” Le premier, la stabilisation de l’énergie électrique.

    Je vous parle de là où moi j’habite; il y a longtemps qu’on m’a plus coupé et çà, je vous parle de constat et de vécu “, a fait savoir Aimé Tcheffa. Après l’énergie électrique, l’enseignant chercheur fait allusion à l’eau potable. ” En matière d’apporter de l’eau, il l’a aussi fait. Beaucoup de localités reculées ont eu de l’eau potable ; vous vivez à Cotonou peut-être ça ne vous dit rien mais quand vous allez dans le Bénin profond c’est beaucoup de choses; donc il a relevé ce défi là”, a expliqué l’invité de Bi- News.

    La troisième prouesse attribuée au Président de la République Patrice Talon est liée au réseau routier en aménagement. Selon le sociologue politique, les Béninois n’étaient pas habitués l’asphaltage. A ses dires, des ruelles et des voies inimaginables ont été bitumées pour impulser une nouvelle dynamique dans les grandes villes. Aussi, la remise en route du système économique est un atout à l’actif du régime Talon selon l’universitaire.

    LIRE AUSSI : Présidentielle 2021 au Bénin, Nouréinou Atchadé n’exclut pas une candidature de Patrice Talon

    Aimé Tcheffa qui se veut très objectif fait savoir que les secteurs secondaire et tertiaire sont moins dynamiques que le secteur primaire sous la gouvernance Talon. Dans le secteur primaire, il fait allusion au coton dont la production est assez élevée. Le Chercheur au Centre d’Etude Prospective en Afrique pour le développement ( Cepad) propose que l’on mise sur des productions exportables pour engranger beaucoup de devises.

    LIRE AUSSI : Présidentielle 2021 au Bénin, Nouréinou Atchadé n’exclut pas une candidature de Patrice Talon

    Le Docteur Aimé Tcheffa identifie pour finir une faiblesse de la gouvernance Talon. ” Selon moi, la faiblesse de Patrice Talon, c’est en fait, du point de vue gestion de l’État, fonctionnement des institutions, à faire en sorte qu’il y a réellement de l’apaisement et que tous les Béninois en conviennent que du point de vue démocratique on a fait beaucoup de prouesses, çà c’est sa faiblesse (…)” a expliqué le sociologue politique. Depuis 60 ans, chacun des Chefs d’État a gouverné avec ses forces et ses faiblesses, a conclu le sociologue politique.

    Equipe Les Pharaons



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment