ALERTE :

    Bénin/Éducation: Les dispositions spécifiques pour la reprise des cours du CI au CM1 - Les Pharaons

    Le-ministre-salimane-à-loeuvre-contre-le-Covid-19-1080x570

    Le lundi 10 août 2020, les écoliers du CI au CM1 vont reprendre le chemin des classes. A quelques jours de la reprise des cours, le ministre des Enseignements maternel et primaire a échangé avec les différents acteurs du système éducatif. Il était question durant les assises, de se pencher sur les dispositions spécifiques mises en place par le gouvernement pour la deuxième vague de reprise des classes au cours primaire. Il s’agit entre autres: du système de lavage des mains qui sera renforcé, le port du cache-nez et la distanciation d’au moins d’un mètre qui doivent être respecté. Parlant du cache-nez, on retient qu’il n’est obligatoire que pour le personnel enseignant. En clair, les écoliers ne sont pas tenus de le porter.

    Toutefois, insiste le ministre, l’enseignant n’est pas obligé de mettre le cache-nez au moment où il dispense le cours parce qu’il doit être audible.

    Au-delà de l’observance de ces règles sanitaires, le gouvernement a aussi pris des mesures en ce qui concerne le contenu des cours pendant la période. A ce propos, le ministre informe qu’il est conçu et mis à la disposition de l’enseignant un document intitulé, “les savoirs essentiels” avec un agenda précis.

    Dans les échanges qui ont suivi la présentation du ministre, les partenaires sociaux ont exprimé leur joie pour cette initiative du ministre Karimou Salimane. « Vous avez levé le voile sur l’ensemble des inquiétudes des parents d’élèves pour cette reprise des cours» a déclaré Noël Houssou, secrétaire général de la Fédération des associations de parents d’élèves de l’Ouéme-Plateau (FEDAPE-OP).

    admindios


    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment