ALERTE :

    Bénin/Syndicats: Pascal Todjinou furieux après des accusations de corruption - Les Pharaons

    Screenshot_20200806-150927_1596723019179

    L’homme est passé presque dans l’arrière-plan de la scène publique depuis son départ de la Bourse du Travail. Ancien Secrétaire général de la Cgtb, Pascal Todjinou est l’un des responsables syndicaux dont l’engagement, la ténacité et la hargne resteront encore longtemps dans la mémoire des Béninois. Ce vendredi 31 juillet 2020, Pascal Todjinou était parmi le trio d’invités de la télévision nationale pour décrypter le discours des 60 ans d’indépendance du Bénin prononcé par le Chef de l’État Patrice Talon.

    Analysant les efforts consentis par le Président de la République Patrice Talon en terme de gouvernance économique, Pascal Todjinou a exprimé sa satisfaction quand à la lutte contre la corruption notamment avec création de la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme ( CRIET). Co-panéliste sur le plateau de l’Ortb, le Dr. Clément Koutchadé porte parole du parti d’opposition, la Fcbe, relativise la satisfaction affichée par le syndicaliste Pascal Todjinou. A l’en croire, tous les régimes ont fait des efforts en matière de la lutte contre la corruption. L’opposant rappelle le contexte difficile des libertés, émet des réserves sur les options de gouvernance et pointe du doigt le silence des syndicalistes. ” (…) Les syndicats d’hier sont où ? Les syndicats d’aujourd’hui sont où ? (…)” s’est interrogé le Dr. Clement Koutchadé qui ne comprend pas le silence des leaders syndicaux à retraite ou en activité.

    Passablement fâché suite à cette insinuation de corruption qui aurait prise en otage la lutte syndicale, l’ancien Sg de la Cgtb a répliqué. ” Je crois que Mr Koutchadé ne connaît pas ce qu’on appelle syndicat, c’est pourquoi il parle de syndicat d’hier, syndicat d’aujourd’hui. Moi je ne suis plus dans l’arène syndicale, mais ça ne veut pas dire que je ne suis plus militant syndical”, a clarifié Pascal Todjinou qui poursuit: ” Ce qui a fait que j’ai tiqué, c’est qu’il (Dr Koutchadé Ndlr) estime que si les syndicats se sont tus aujourd’hui, c’est parce qu’il y a corruption. Ça là, c’est particulièrement grave “.

    Dans son style d’expression atypique qu’on lui connaît, Pascal Todjinou réfute toutes insinuations ou toutes accusations de corruption. ” Je ne peux pas accepter. Je ne suis pas quelqu’un qu’on peut emballer facilement dans une enveloppe déchirable ; c’est pas vrai çà” a martelé le militant syndical.

    Selon Pascal Todjinou, la notion de corruption, est liée aux politiciens. ” Nous autres responsables syndicaux, nous ne sommes pas des politiciens”, soutient-il. L’ancien Sg de la Cgtb rappelle les multiples marches qu’il a faites contre la corruption et conclut que ” le peuple n’a rien à avoir avec la corruption et que ce sont ” les dirigeants qui sont des corrompus”.

    admindios


    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment