ALERTE :

    Troisième mandat de Alassane Ouattara en Cote-d’Ivoire. Le FPI contre-attaque - Les Pharaons

    FPI ATTAQUE

    Jérémie Danon


    L’anxiété est de retour en Côte d’Ivoire sur fond d’une quête de troisième  mandat décidée à la dernière minute par le Président Alassane Dramane Ouattara. Le Président au cours de son adresse au peuple ivoirien à la veille de la fête de l’indépendance, a justifié sa candidature par un ” cas de force majeure ” faisant allusion au vide créé par le décès de son dauphin désigné Amadou Gon Coulibaly. ADO, le pseudonyme du Président ivoirien qui voulait se consacrer à sa fondation internationale après le pouvoir cette année, veut briguer un troisième mandat pour, dit-il, poursuivre l’exécution de son programme de développement économique et social.

    Si le Président ivoirien Alassane Ouattara est satisfait de son bilan, l’a évoqué pour justifier sa candidature à l’élection du 31 octobre 2020 et compte l’utiliser comme argument de campagne, dans le rang de l’opposition la critique est au rendez-vous. Ce dimanche 9 août 2020, Issiaka Sangaré, le Secrétaire Général du parti d’opposition Front Populaire Ivoirien ( FPI) était l’invité de Bi news. La croissance économique est en chute en Côte d’Ivoire, a fait savoir Issiaka Sangaré. Le Secrétaire général du FPI n’est pas convaincu par les progrès réalisés sous le régime Ouattara en 10 ans. ” 90% des ivoiriens touchent moins que le Smig ( Salaire minimum interprofessionnel garanti Ndlr)”, a dit Issiaka Sangaré. A l’en croire, le ” chômage est à un niveau endémique ” dans le pays. Ces dernières années, explique-t-il, le secteur informel a explosé avec des emplois précaires et une condition sociale dégradante.

    LIRE AUSSI : Afrique du Sud: plus de 500 000 cas de coronavirus recensés

    L’opposant Issiaka Sangaré reçu sur Bi news s’aligne sur l’analyse du Président du FPI Pascal Affi N’guessan et parle ” d’échec total ” du président Alassane Ouattara sur le plan social avec un ralentissement de la dynamique de consommation dans les ménages.

    Le 3è mandat du Président Alassane Ouattara, est vu d’un mauvais œil par Issiaka Sangaré. ” Au FPI, notre approche aujourd’hui, c’est déjà de prendre acte ; c’est de condamner fermement cette volonté d’outrepasser la constitution “, a-t-il dit. ” Les ivoiriens n’ont pas envie de voir renaître le spectre de 2010. Les ivoiriens aspirent à la paix; c’est pourquoi la démarche du Président Affi N’guessan est marquée par l’empreinte républicaine “, a analysé l’invité de Bi news.

    Privilégiant la voie du dialogue pour aboutir à des solutions intéressantes, Issiaka Sangaré est formel sur le sort à réserver à cette “candidature de trop” du président Alassane Ouattara. ” Il appartiendra aux ivoiriens de sanctionner cette candidature par l’usage du vote”, a conclu Issiaka Sangaré, le Secrétaire général du FPI.

    Equipe Les Pharaons


    One comment

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment