ALERTE :

    Bénin/Société : Construction du nouveau stade omnisports de Djougou: Le Dr Abdoul-Malick Séïbou Gomina s’enquiert de l’évolution des travaux - Les Pharaons

    IMG-20200814-WA0044

    Accompagné du directeur départemental de la jeunesse, des sports Donga Kpéïtoni Ibrahim, le Maire de la commune de Djougou a effectué une visite à l’entreprise “Limonta Sports Bénin” en charge de la construction du nouveau stade omnisports de Djougou.
    Cette visite effectuée par le Dr Abdoul-Malick Séïbou Gomina sur le chantier dans le cadre du suivi des grands chantiers du Programme d’actions du gouvernement pour le compte du département de la Donga a permis à l’autorité communale de faire le constat du niveau d’avancement des travaux.

    Pour Akobi Rayhanath, conductrice des travaux de l’entreprise “Limonta Sports Bénin”, le niveau d’exécution actuel du chantier est de 72% sur une prévision de 82%. Les gros œuvres des bâtiments sont terminés de même que les enduits. Il reste le carrelage et la pose des matériels de plomberie et d’électricité. <<La tribune est subdivisée en sept bandes, quatre bandes sont en cours d’achèvement. Dès l’achèvement du béton de la piste d’athlétisme en cours, le gazon synthétique sera posé>>, a-t-elle ajouté avant de rassurer l’autorité communale son entreprise va mettre les bouchées doubles pour finir le chantier à fin septembre ou du moins finir les gros œuvres.

    A sa suite, le Dr Abdoul-Malick Séïbou Gomina s’est dit satisfait de l’utilisation de la main d’œuvre locale. Il a néanmoins regretté l’absence de la main d’oeuvre qualifiée que l’entreprise n’a pas eu sur place et à dû faire appel à la main d’oeuvre qualifiée extérieure. Occasion pour lui de remercier le chef de l’État, Patrice Talon et le ministre de la jeunesse et des sports, Oswald Homéky pour avoir offert ce joyau à la commune de Djougou qui a le stade le plus rentable du Bénin. Il n’a pas manqué d’encourager l’entreprise à redoubler d’efforts pour livrer à temps le chantier.
    Il faut noter que la cité des Kpétoni fait partie des villes dans lesquelles le gouvernement de « La Rupture » a promis construire des infrastructures sportives. Le joyau attendu est appelé à seconder le stade d’Atchoukouma, l’antre de l’équipe de football des Panthères FC de la localité. Vu le goût prononcé des populations de cette ville pour la pratique du sport, il ne sera pas un investissement à perte. Mieux, sa construction permettra davantage l’éclosion de talents pour le plus grand bonheur du sport béninois.

    La construction de cette infrastructure fait partie des réalisations prévues au profit du département de la Donga, dans le cadre de l’exécution du Programme d’actions du gouvernement (Pag).

    admindios


    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment