ALERTE :

    Fête du 15 août au #Bénin. Un seul rituel est autorisé à Savalou - Les Pharaons

    La-présentation-des-tubercules-à-la-population

    La célébration de la fête de l’igname à Savalou n’échappe pas aux mesures de restriction nécessaires pour éviter la propagation du Coronavirus au Bénin. Si la fête n’est pas d’emblée interdite, elle aura lieu avec des spécificités liées à la crise sanitaire. Ce samedi 15 août 2020, Savalou ne va pas vibrer au rythme des grandes manifestations habituelles qui drainent du monde autour de l’igname. Les autorités communales de la ville, tenant compte des risques évidents, ont décidé de poser les garde-fous.

    C’est le Maire de la commune de Savalou, Dèlidji Houindo, qui a porté l’information ce jeudi 13 août 2020 sur la radio nationale. A l’en croire, les manifestations politiques et sportives qui s’organisent dans le cadre de la fête du 15 août n’auront pas lieu cette année. Le Maire évoque le contexte de la pandémie et précise que le Conseil Communal a pris toutes les mesures pour éviter les attroupements.

    La fête  de l’igname est d’abord une affaire des familles et des communautés à Savalou. Le Maire Dèlidji Houindo fait savoir que le conseil communal n’a pas interdit aux populations les réjouissances. Mais, précise-t-il, ces réjouissances doivent se tenir dans le cadre strictement privé et ne doivent en aucun cas justifier des attroupements.

    Dans la prise des mesures restrictives, le Maire et son Conseil communal veulent préserver l’aspect symbolique qui donne tout un sens à la fête du 15 août. ” La seule manifestation que nous sommes en train de vouloir accepter, c’est le rituel ou la cérémonie de purification de la variété d’igname Lamboko que les sages seuls peuvent exécuter dans un cercle restreint “, fait savoir le maire Dèlidji Houindo.

    Equipe Les Pharaons


    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment