ALERTE :

    #Bénin/Énergie Coupures intempestives de courant : La SBEE sabote les efforts de Talon - Les Pharaons

    paradis

    C’est un triste passé que les Béninois pensaient désormais loin derrière eux. Très loin. Et pourtant, le phénomène est de retour. Les coupures répétées et interminables dans la fourniture de l’énergie électrique ont fait à nouveau leur apparition. Malgré les investissements massifs consentis par le régime de Patrice Talon pour en finir définitivement avec le délestage, tout porte à croire les dirigeants de la Société béninoise d’énergie électrique ne sont pas encore hissés à la hauteur de la vision du Président Patrice Talon.

    LIRE AUSSI:Uemoa/Economie Serge Ekué remplace Christian Adovèlandé à la BOAD

    C’est avec un grand enthousiasme que le peuple béninois s’est résolu à confier à une société canadienne son unique société de distribution d’énergie électrique. Cet espoir, quelques mois après la mise en affermage de la Sbee, même s’il n’est pas mort étouffé dans l’œuf, semble à tout le moins compromis au regard de la gestion qui en est faite.

    LIRE AUSSI:Présidentielle 2021: La mouvance pose trois conditions aux opposants pour avoir le parrainage

    Et pourtant, il a présenté aux Béninois comme la panacée, un homme réputé dans le redressement des en difficultés dans le secteur de l’énergie. Visiblement, le Canadien Jacques Paradis, le Directeur général de la Sbee a tous les maux pour mettre en pratique son expertise au Bénin. Nommé par la société Manitoba Hydro International, le Canadien n’a rien prouvé aux Béninois depuis Novembre 2019 qu’il a pris les rênes de l’entreprise.Pire, Jacques Paradis et les principaux responsables de la Sbee, quasiment tous des expatriés occidentaux, multiplient les contre-performances. Alors qu’il avait pratiquement disparu, le délestage semble être de retour. Pas un seul jour sans que vastes agglomérations ne soient privées de courant électrique, et ce pendant de longues heures. Comble de l’ironie, la communication hésitante de l’ancienne direction générale était de loin préférable au silence de l’équipe de Paradis. En effet, depuis quelques mois, la Sbee donne de moins en moins des explications sur les raisons de ces coupures intempestives. Une attitude qui a le don d’énerver encore plus les consommateurs, va souligner sous le couvert de l’anonymat un abonné de la Sbee. Des ratés dans la gestion de la Sbee qui autorisent à se poser des questions sur la capacité des Canadiens à conduire le navire Sbee à bon port.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment