ALERTE :

    Mairie de Parakou: Débâcle des Fcbe, retour sur un aveu de Paul Hounkpè - Les Pharaons

    Paul-HOUNKPE

    Les nuages gris ont assombri le ciel des cauris verts à la municipalité de Parakou. Au bout d’un processus marqué par des recours et des arrêts de la Cour Suprême, le parti Force Cauris pour un Bénin Émergent ( Fcbe) donné majoritaire au terme des élections communales a perdu des plumes. Le parti a perdu en nombre d’élus avec l’invalidation des sièges de deux conseillers municipaux.
    Après quelques tergiversations, le scénario longtemps suspecté et redouté par les militants du parti Fcbe a fini par se produire la semaine écoulée avec l’élection d’un nouveau maire. La déchéance a frappé les cauris face à une alliance naturelle entre les deux partis de la mouvance l’UP ( 04) et le BR (12). Avec 16 conseillers, la mouvance présidentielle a réussi à reconquérir le fauteuil du maire jusqu’alors occupé par Aboubacar Yaya du parti Fcbe. Le BR reprend le poste de maire et du premier adjoint au maire. Le lot de consolation est remis au parti Fcbe avec le choix de Mme Alimatou Abdoulaye comme 3ème adjointe au maire.

    A cette débâcle électorale à la mairie de Parakou, viennent s’ajouter les intrigues politiques au sein du parti Fcbe. Les premières heures après l’élection de Mme Alimatou Abdoulaye, les conseillers municipaux Fcbe ont exprimé leur désapprobation. Leur collègue, 3ème adjointe au maire serait désignée de façon solitaire par l’UP et le BR sans l’onction du parti Fcbe. On se rappelle, l’épisode des escarmouches entre les élus Fcbe avec la contestation du choix de Yaya Aboubacar et des recours.

    Aujourd’hui, le parti Fcbe a perdu le contrôle de la 3ème ville à statut particulier du Bénin. Mais la descente aux enfers du parti est aussi la conséquence d’un aveu d’incapacité de ses responsables à gérer les hommes. En tête, le Secrétaire Exécutif National ( Sen) du parti Fcbe, Paul Hounkpè. Tout porte à croire qu’il y a une absence d’autorité au sein du parti. Avant la reprise de l’élection du maire à Parakou, Paul Hounkpè avait assuré qu’il mettrait toutes les stratégies en œuvre pour que la Fcbe ne perde pas la mairie. Dans l’un de ses communiqués, Paul Hounkpè avait dit qu’il ” travaille d’arrache-pied pour trouver une solution équitable afin que l’équipe municipale soit le reflet des résultats issus des urnes”. En fin de compte, la ville de Parakou est tombée dans le giron de la mouvance et les stratégies politiques annoncées par le Sen Paul Hounkpè se sont révélées stériles.

    Le Sen Paul Hounkpè semble ne plus être le seul maître à bord du parti Fcbe. La crise qui frappe la coordination Fcbe de Parakou livre ses épisodes malgré les appels au calme lancés par Paul Hounkpè depuis Cotonou. Au vue de la succession des faits, de cet aveu d’incapacité à organiser la troupe et à élaborer des stratégies politiques pour défendre les acquis, beaucoup prédisent l’effondrement total du parti Fcbe dans les mois à venir.

    admindios


    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment