ALERTE :

    #Bénin/Politique Chef de file de l’opposition: Le Parti FCBE entame les démarches administratives - Les Pharaons

    FCBE

    Au Bénin, la désignation prochaine du chef de file de l’Opposition est l’un des enjeux que poursuit le parti Fcbe. Pour cela, quelques mois seulement après leur participation aux élections communales et municipales, Paul Hounkpè et cie ont entamé au ministère de l’intérieur le processus afin que le parti soit reconnu comme parti politique de l’opposition et chef de file de l’opposition.

    Selon les informations parvenues à notre rédaction, le parti a effectué au ministère de l’intérieur, les démarches nécessaires pour la reconnaissance du parti comme un parti politique de l’opposition. Et déjà, le secrétaire exécutif adjoint du parti, Théophile Yarou, estime que cette reconnaissance revient d’office au parti des Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE). <<Autant, je dis que je suis réservé pour le parrainage; autant, je réclame avec véhémence la nomination du chef de file de l’Opposition>> , a fait savoir l’ancien ministre de la défense au detour d’une interview accordée au journal “L’événement précis”.

    Pour se justifier, il a laissé entendre que la loi sur le statut de l’opposition dispose que le chef de file de l’opposition doit provenir du parti qui détient beaucoup de sièges. Étant donné que les Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE) est le seul parti politique se réclamant de l’opposition à avoir participé aux communales dernières et contrôlant même des mairies, ils deviennent d’office les titulaires du poste de chef de file de l’opposition. <<Normalement, sur ce point, on ne devrait même plus hésiter à le nommer (le responsable du parti Forces cauris pour un Bénin émergent)>>, martèle le secrétaire exécutif adjoint du parti.

    Quid des conditions à remplir

    S’agissant des conditions à remplir pour être nommé chef de file de l’Opposition, l’article 8 en a énuméré un certain nombre. Deux dispositions suffisent pour que Paul Hounkpè occupe ce poste : « En cas d’absence de représentation de l’opposition à l’Assemblée nationale, est désigné chef de file de l’Opposition le chef du parti politique de l’opposition ayant obtenu le plus grand nombre d’élus communaux.

    En cas d’égalité du nombre des élus communaux, le chef de file de l’Opposition est le chef du parti de l’opposition ayant obtenu le plus grand nombre de suffrages exprimés lors des dernières élections communales ». De ces deux paragraphes, il ressort que même si le parti déclaré de l’Opposition n’a ni députés, ni élus communaux, il suffit qu’il ait le plus grand nombre de suffrage exprimés lors des dernières élections communales pour que son premier responsable soit nommé par le président de la république chef de file de l’Opposition.

    admindios


    27 comments

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment